Plein écran
© Marc Baert

Décès d'Adil à Anderlecht: la famille en colère après l’annonce du parquet

Mise à jourLa famille d'Adil, un jeune de 19 ans décédé après une course-poursuite avec la police en avril dernier, rappelle, dans un communiqué lundi, que contrairement à ce qui a pu être dit, l'enquête n'est pas clôturée. Jeudi, le parquet de Bruxelles a annoncé qu'il demandera le non-lieu pour les policiers. La partie civile a néanmoins encore la possibilité de demander des devoirs d'enquête complémentaires devant la chambre du conseil, instance qui décidera d'un renvoi ou non du dossier en correctionnelle. La famille d'Adil se demande dès lors pour quelle raison le parquet de Bruxelles a choisi de communiquer sur le dossier, avant l'audience en chambre du conseil.

  1. 15 mois de prison pour une mère qui accusait une institutrice de torture

    15 mois de prison pour une mère qui accusait une institutri­ce de torture

    Le tribunal correctionnel d'Anvers a condamné mardi une femme de 41 ans à 15 mois de prison avec sursis pour avoir harcelé une institutrice d'une école maternelle d'Anvers. Il y a cinq ans, elle avait accusé l'enseignante d'avoir malmené son fils de 4 ans et demi. Bien qu'il se soit révélé que l'institutrice n'avait pas maltraité le garçon, la quadragénaire a continué à s'en prendre à sa victime en montant d'autres parents contre elle.
  1. Non-lieu pour les policiers impliqués dans la mort du jeune Adil à Anderlecht
    Mise à jour

    Non-lieu pour les policiers impliqués dans la mort du jeune Adil à Anderlecht

    Le parquet de Bruxelles a annoncé, jeudi, qu’il a tracé un réquisitoire de non-lieu pour absence de charges suffisantes “à l’encontre des protagonistes du dossier et notamment du conducteur du véhicule de police”, suite à l’enquête sur le décès d’Adil à Anderlecht, le 10 avril dernier. Ce jeune homme de 19 ans est décédé après avoir percuté un véhicule de police avec son scooter, alors qu’il fuyait un contrôle.
  2. Décès du jeune Adil: des incidents place du Conseil à Anderlecht après le non-lieu pour les policiers
    MISE À JOUR

    Décès du jeune Adil: des incidents place du Conseil à Anderlecht après le non-lieu pour les policiers

    Des incidents ont éclaté devant l’hôtel de ville d’Anderlecht après l’annonce du non-lieu pour absence de charges suffisantes “à l’encontre des protagonistes du dossier et notamment du conducteur du véhicule de police”. Un groupe d’une quarantaine de personnes s’est formé ce jeudi soir vers 20h30-20h45 sur la place du Conseil à Anderlecht et des jets de pierres et de cocktails Molotov ont été constatés, a indiqué en soirée la police de Bruxelles-Midi (Anderlecht, Forest et Saint-Gilles). Une voiture a été incendiée. Il n’y a pas eu de blessé.
  1. Des centaines de motards envahissent les rues de Miami
    Play

    Des centaines de motards envahis­sent les rues de Miami

    19 janvier
  2. La nouvelle éruption de l’Etna a illuminé le ciel nocturne de Sicile
    Play

    La nouvelle éruption de l’Etna a illuminé le ciel nocturne de Sicile

    19 janvier