Une grande partie du chargement de pommes de terre s’est déversée sur la E403 en direction de Bruges, créant ainsi des embouteillages dans les deux sens.
Plein écran
Une grande partie du chargement de pommes de terre s’est déversée sur la E403 en direction de Bruges, créant ainsi des embouteillages dans les deux sens. © Hans Verbeke

Des patates sur l’autoroute, les automobilistes n’ont pas la frite

Un camion transportant un chargement de pommes de terre s’est renversé mercredi après-midi sur la E403 à hauteur de Lichtervelde (Flandre occidentale). La route est embouteillée dans les deux sens.

  1. Une rue de Charleroi transformée en dépotoir: “Le ras-le-bol est réel dans le quartier”
    Interviews

    Une rue de Charleroi transfor­mée en dépotoir: “Le ras-le-bol est réel dans le quartier”

    Vendredi passé, le Conseiller Communal à la Ville de Charleroi, Jean-Noël Gillard (Défi), a été agressé à Marcinelle (Charleroi) sur le chemin de son domicile. Il a perdu des écouteurs d’une valeur d’environ 50 euros et a reçu quelques coups de poing dans la nuque, mais a pu s’échapper. Pour aller porter plainte auprès de la police de Charleroi, il a emprunté une rue dans laquelle il a assisté à un spectacle désolant.
  2. Quatre policières devant la justice pour le décès d'un jeune festivalier de Dour en 2016

    Quatre policières devant la justice pour le décès d'un jeune festiva­lier de Dour en 2016

    La chambre du conseil du Hainaut, division Tournai, a décidé de renvoyer quatre policières devant le tribunal correctionnel, pour non-assistance à personne en danger, écrit La Dernière Heure dans son édition de mercredi. Cela fait suite au décès d'un Français de 26 ans qui avait passé une nuit en détention, le 16 juillet 2016, après avoir été interpellé dans la nuit sur le site du festival de Dour sous l'emprise de la drogue.
  3. La présence policière renforcée dans les zones “problématiques” de Liège
    Agressions dans le Carré

    La présence policière renforcée dans les zones “probléma­ti­ques” de Liège

    Chaque jour, des faits de délinquance se déroulant place Saint-Lambert, place de l’Yser, esplanade Saint-Léonard, gare des Guillemins ou encore dans le Carré sont rapportés au bourgmestre de Liège et au chef de corps de la police. Ce dernier a fait procéder à une analyse de la situation et a demande un renforcement de la présence de ses agents dans les lieux jugés plus “problématiques”.
  4. Violente agression d’un supporter de 63 ans: "Ils se sont moqués de mon père alors qu'il gisait inconscient sur le sol”

    Violente agression d’un supporter de 63 ans: "Ils se sont moqués de mon père alors qu'il gisait incon­scient sur le sol”

    “Si seulement il n’avait pas demandé à récupérer son écharpe de football, dit-elle. “Parce que son armoire est pleine d’écharpes de Manchester City.” Marina Beeckmans, de Meerbeke, craint pour la vie de son mari. Il est tombé dans le coma après le match du Club de Bruges contre Manchester City mardi soir. Leur fils Jurgen De Pauw (40 ans) - vice-président du seul club belge de supporters des Citizens - est rongé par la culpabilité. “À cause de mon passe-temps, mon père se bat pour sa vie”, regrette-t-il.
  1. Trouver l’inspiration pour votre projet de construction ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat
    Livios

    Trouver l’inspiration pour votre projet de constructi­on ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat

    L’organisation des foires et salons étant à nouveau autorisée, vous pouvez aller au salon Batireno et Énergie & Habitat qui se déroulera les week-ends des 16-17-18 et des 22-23-24 octobre 2021 à Namur Expo. Le salon rassemble environ 120 exposants reconnus du secteur. Les candidats bâtisseurs et rénovateurs y trouvent un éventail complet de produits, matériaux, services et techniques pour leur projet. Le site de construction Livios vous donne trois bonnes raisons de visiter le salon.
  2. Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents
    Guide-epargne.be

    Voici le montant que les jeunes peuvent épargner en restant habiter plus longtemps chez leurs parents

    Les prix des habitations continuent d’augmenter. Ainsi, les jeunes éprouvent plus de difficultés à acquérir leur propre bien immobilier. Par conséquent, ils quittent le nid parental plus tard. Toutefois, ces quelques années supplémentaires dans le nid parental leur permettront souvent de concrétiser plus facilement leur rêve immobilier. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.