Personne âgée sur son téléphone. Illustration.
Plein écran
Personne âgée sur son téléphone. Illustration. © Getty Images

Des personnes âgées victimes d’une arnaque téléphonique à Gerpinnes

Durant la période de confinement, les vols par ruse se sont multipliés en Belgique. Les malfrats rivalisaient d’ingéniosité pour profiter de personnes bien souvent âgées. Mais cela ne signifie pas qu’ils aient abandonné cette manière de procéder.

  1. De fausses infirmières sévissent dans la région de Charleroi

    De fausses infirmiè­res sévissent dans la région de Charleroi

    Depuis déjà quelques mois, le coronavirus frappe la Belgique de plein fouet. En cette période difficile pour beaucoup de citoyens, de plus en plus de personnes malintentionnées tentent de profiter de la vulnérabilité des personnes âgées pour entrer dans leur maison afin de leur dérober leurs biens. Cela s’appelle le vol par ruse. Le modus operandi? Se faire passer pour quelqu’un qui occupe une fonction officielle d’un service public ou d’une entreprise d’utilité publique pour entrer dans la maison de la personne vulnérable, et dérober ses biens de valeur.
  1. Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage
    Livios

    Préparez votre jardin pour l’hiver grâce à ces astuces pratiques de jardinage

    Vous l’avez sans doute remarqué: les jours raccourcissent et les arbres se teignent peu à peu de belles couleurs d’automne. Avant de nous installer confortablement à l’intérieur, il y a encore un peu de travail qui nous attend à l’extérieur. Préparez votre jardin en automne grâce à ces astuces pratiques du site de construction Livios. Au printemps, vous serez sans aucun doute récompensé!
  2. Des faux démarcheurs sévissent dans les régions de Charleroi et de Liège

    Des faux démar­cheurs sévissent dans les régions de Charleroi et de Liège

    Cela fait plus d'un an maintenant que la Belgique vit au rythme du coronavirus. Avec le premier confinement, les voleurs ont privilégié le vol par ruse pour parvenir à leurs fins. Le modus operandi? Se faire passer pour quelqu’un qui occupe une fonction officielle d’un service public ou d’une entreprise d’utilité publique pour entrer dans la maison de la personne vulnérable et dérober ses biens de valeur. Une illustration nous en est une fois de plus donnée.