Plein écran
Tintin, le personnage le plus célèbre du dessinateur. © ANP

Des planches d'Hergé aux enchères mercredi et samedi à Paris

Plusieurs planches d'Hergé dont une pièce exceptionnelle de "L'étoile mystérieuse" et une autre tirée du "Sceptre d'Ottokar" seront mises aux enchères à Paris mercredi et samedi au cours de deux ventes distinctes chez Christie's et Artcurial.

Proposée chez Christie's le 20 novembre, la planche extraite du 8e album des aventures de Tintin ("Le sceptre d'Ottokar") met en scène le jeune reporter et son chien Milou en train de ravir le sceptre d'Ottokar aux mains de malfrats. Cette planche à l'encre de Chine, aquarelle bleue et gouache blanche, réalisée par le dessinateur belge en 1938, est estimée entre 280.000 et 300.000 euros.

Le 23 novembre chez Artcurial, les collectionneurs pourront enchérir sur une planche (encre de Chine et crayon bleu) extraite de "L'étoile mystérieuse". Cette planche où l'on voit Tintin à l'observatoire du professeur Calys observer "une énorme boule de feu" qui se dirige (peut-être) vers la Terre est estimée entre 150.000 et 200.000 euros.

D’autres œuvres d'Hergé 

Un autre dessin d'Hergé inspiré du "Secret de la Licorne" pour illustrer un puzzle sera proposé par Christie's. Ce dessin (22 x 38 cm), réalisé à l'encre de Chine, est estimé entre 150.000 et 180.000 euros. 

Une planche publicitaire réalisée en 1935 par Hergé pour la chicorée Pacha est estimée entre 120.000 et 150.000 euros. Une des 25 "cartes neige" éditées à la fin de l'année 1942 et représentant Tintin et Milou en plein accident de luge est estimée entre 80.000 et 100.000 euros.

  1. “Coup de balayette et coups de poing” d’un éducateur sur des enfants en classe de neige
    Play
    Interview

    “Coup de balayette et coups de poing” d’un éducateur sur des enfants en classe de neige

    Marcinelle en Montagne est une initiative appréciée dans la région de Charleroi. Elle permet aux élèves des écoles communales de Charleroi, des écoles libres et de la Fédération Wallonie-Bruxelles présentes sur l’entité de Charleroi de partir au Mont Blanc entre les mois de janvier et mars. Mais cette année, un sérieux incident vient entacher le bon déroulement des opérations.
  2. “Neuf mois après mon mariage, ma mère a eu un enfant avec mon mari”

    “Neuf mois après mon mariage, ma mère a eu un enfant avec mon mari”

    Don et trahison. Lauren Wall, 34 ans, a pu compter sur le soutien de sa maman qui a financé son mariage. Leurs rapports se sont pourtant détériorés quelques semaines plus tard à peine, lorsque la Londonienne s’est aperçue que sa mère entretenait une liaison avec son mari. Une aventure qui s’est rapidement soldée par une naissance et qui a débouché sur un nouveau mariage quelques années plus tard. “J’ai assisté à cette cérémonie. C’était irréel de voir ma mère épouser mon ex-mari”, confie-t-elle, une décennie plus tard.