Plein écran
. © Kristof Pieters

Des vandales saccagent leur piscine: “La goutte d'eau qui fait déborder le vase”

Les vacances se terminent en eau de boudin pour cette famille de Waasmunster, en Flandre-Orientale.

Cette imposante piscine de 10 mètres de long et 5 mètres de large faisait la joie de ses trois enfants et sa fierté. Mais Kris Truyts s’est réveillée ce mercredi matin avec un goût particulièrement amer: des vandales ont saccagé son installation en la découpant à plusieurs endroits, déversant dans le jardin les quelque 50.000 litres d’eau qu’elle contenait.

C'est un véritable crève-coeur pour cette mère célibataire, qui n’a pas les moyens d’emmener ses enfants en vacances. Elle a fait part de son désarroi à Het Laatste Nieuws. “J’ai dû économiser longtemps pour acheter cette piscine”, dit-elle. De fait, Kris Truyts a déboursé la bagatelle de 1.300 euros l’année dernière pour permettre à ses enfants de se sentir un peu en vacances lorsque le temps le permet.

Qui a bien pu commettre cet acte de vandalisme? Tous les soupçons se portent sur une bande d’adolescents qui terrorisent le quartier depuis un certain temps. Ils ont agi la nuit dernière, probablement entre 23 heures et minuit. Des voisins ont entendu du bruit et des cris à cette heure-là.

Les habitants se plaignent de cette bande depuis plusieurs années. Des caméras de surveillance ont même été installées, mais cela ne suffit manifestement pas à les arrêter.

La piscine de la famille Truyts a été découpée à l'aide d’un couteau. La lame a été retrouvée sur les lieux ce matin. Les coupables ont d’abord franchi la clôture en s’aidant d’une chaise de jardin. Malheureusement, Kris, qui dort à l’avant de la maison, n’a rien entendu. Pas plus que son chien et ses enfants qui dorment à l'étage.

Ce n'est pas la première fois que la famille est la cible de ce gang d’adolescents. Ils ont jeté des pierres sur les volets de leur maison et des boules de neige sur les enfants pendant l’hiver. La situation s’était calmée depuis, jusqu’à cette nuit. Pour Kris Truyts, ce nouvel incident est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, dit-elle sans mauvais jeu de mot. Elle espère une réaction de la police, même si elle ne se fait pas trop d’illusion. Ses enfants sont quant à eux inconsolables.

Plein écran
© Kristof Pieters
Plein écran
La piscine avait déversé ses quelque 50.000 litres d’eau ce matin. © Kristof Pieters
Plein écran
Les vandales ont franchi la clôture en montant sur une chaise de jardin. © Kristof Pieters
Plein écran
La lame du couteau utilisé par les vandales est restée bloquée dans la piscine. © Kristof Pieters
Plein écran
La piscine telle qu’elle était encore ce mardi. © Kristof Pieters