Les dégâts de l'incendie.
Plein écran
Les dégâts de l'incendie. © Caravaggio Media

Deux appartements inhabitables après un incendie à Anderlecht

Un incendie s'est déclaré mardi matin au 2e étage d'une maison de 4 étages divisée en appartements, située rue Victor Rauter à Anderlecht, a indiqué en fin de journée le porte-parole des pompiers de Bruxelles Walter Derieuw. L'appartement concerné a été déclaré inhabitable, de même que celui situé juste en dessous.

  1. Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageuses pour vous
    Guide-epargne.be

    Les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et bpost banque deviennent plus chers: les banques suivantes sont plus avantageu­ses pour vous

    À partir du Nouvel An 2022, les comptes à vue de BNP Paribas Fortis et de bpost banque seront plus chers. Il est frappant de constater que non seulement les prix des transactions bancaires hors ligne augmenteront, mais également les frais standard pour chaque titulaire de compte. Y a-t-il encore des banques qui vous accordent un compte à vue gratuit? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit un aperçu.
  2. L’année dernière, 29 Belges sont morts d'une intoxication au CO: votre maison est-elle sûre?
    Livios

    L’année dernière, 29 Belges sont morts d'une intoxicati­on au CO: votre maison est-elle sûre?

    Les appareils de chauffage se réveillent lentement de leur léthargie estivale. Les risques d’intoxication au CO ou monoxyde de carbone refont leur apparition. Les accidents se déroulent essentiellement entre les mois d’octobre et de février. L’année dernière, 29 Belges sont morts d’une intoxication au CO. Quels sont les problèmes majeurs et comment les éviter dans les mois à venir? Le site de construction Livios donne quelques conseils utiles.
  3. Dramatique accident à Gand: le décès des quatre personnes n'est pas dû à l'acte criminel d'un tiers

    Dramatique accident à Gand: le décès des quatre personnes n'est pas dû à l'acte criminel d'un tiers

    La mort des quatre occupants de la voiture qui a fini dans l'eau à Gand dans la nuit de vendredi à samedi n'est pas le résultat de l'intervention criminelle d'un tiers. Il s'agissait d'un accident de la circulation dans lequel aucun autre véhicule n'était impliqué, indique lundi le parquet de Flandre orientale. L'expert en circulation ne peut pas encore confirmer que la voiture roulait trop vite.