Plein écran
Capture d'écran © RTL info

Drame familial à Charleroi: le père a égorgé sa fille, il voulait récupérer un héritage

Nous en parlions ce samedi: un homme et sa fille avaient été retrouvés morts dans une habitation de Charleroi. Les enquêteurs en savent désormais plus sur les origines de ce drame familial. 

Le parquet de Charleroi a confirmé ce dimanche que l’homme, âgé de 78 ans, avait égorgé sa fille (53 ans) avant de se suicider. Les faits ont eu lieu dans l’appartement de sa victime, rue de la Neuville, derrière le stade du Sporting. Brièvement privé de liberté, l’époux a été totalement disculpé. 

Selon les premières conclusions de l’enquête, relayées par la DH, l’homme venait de revenir de Roumanie après le décès de son épouse et souhaitait y retourner. Sa fille avait légitimement touché une partie de l’héritage mais son père s’estimait lésé et exigeait d’en récupérer une somme importante. 

Il avait déjà menacé de passer à l’acte et s’était confié à un membre de sa famille, en Roumanie. 

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.