Les respirateurs proposés par Dyson
Plein écran
Les respirateurs proposés par Dyson © Dyson/Twitter

Dyson fournit en urgence des respirateurs aux hôpitaux

Au Royaume-Uni, le géant de l’aspirateur s'apprête à fournir plus de 10.000 appareils CoVent aux hôpitaux. 

En une dizaine de jours à peine et grâce à une collaboration avec les laboratoires The Technology Partnership, Dyson a mis au point le respirateur CoVent. Développé en urgence pour faire face à la pandémie de Covid-19, ce boîtier permet d’oxygéner le sang d’un malade qui n’est plus capable de respirer par lui-même. Les respirateurs sont essentiels à la survie des patients gravement atteints pas la coronavirus et la plupart des hôpitaux en manquent. 

Pour construire ce nouveau respirateur, Dison a repris le même moteur qui était utilisé sur ses aspirateurs haut de gamme. Grâce à son expertise, la marque veut assurer “un approvisionnement en air de haute qualité”.

Dyson attend l’autorisation du ministère de la Santé britannique pour lancer la production à grande échelle. 10.000 exemplaires seront très prochainement distribués aux hôpitaux britanniques puis 5.000 seront envoyés dans le reste du monde.  

Rolls-Royce, General Motors, ...

Au Royaume-Uni, Boris Johnson a également demandé aux industriels, comme Rolls-Royce de produire des respirateurs. Aux États-Unis, Donald Trump a accompli la même démarche auprès de Ford et GeneralMotors. En France, c’est le groupe PSA qui est mis à contribution. 

  1. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.