Plein écran
La prévenue comparaissait devant la justice à Saverne, en France, pour escroquerie. © Getty Images/iStockphoto

Elle cachait le corps de sa mère depuis plus de dix ans pour toucher sa retraite

Une Française de 58 ans comparaissait ce jeudi devant la justice à Saverne, dans le Bas-Rhin, pour escroquerie. Cette dernière avait caché le corps de sa mère décédée en 2006 dans le garage de la maison familiale afin de continuer à toucher sa pension.

Selon le quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace, qui rapporte l’affaire, le cadavre de la mère était dissimulé sous une dalle en béton dans le garage de son domicile à Erckartswiller, une commune française située dans le département du Bas-Rhin. Pendant plus de dix ans, la prévenue a falsifié la signature de sa mère afin de continuer à percevoir sa pension. Elle aurait ainsi perçu indûment plus de 170.000 euros.

Jugée ce jeudi au tribunal correctionnel de Saverne pour escroquerie, la femme de 58 ans a expliqué qu’elle avait été prise dans un “engrenage”. Elle a finalement écopé de quatre ans de prison dont deux ans avec sursis, ainsi qu’une mise à l’épreuve de trois ans avec obligations de travailler et de rembourser la somme indûment perçue. 

L’origine de la mort de sa mère n’a pu être établie. Selon les informations du quotidien, aucune trace de violence n’a été constatée.