Plein écran
Photo d'illustration. © Getty Images/iStockphoto

En pleine crise de démence, il tue sa femme avec une hache de bûcheron

Un drame s’est produit ce dimanche à Jouet-sur-l’Aubois près de Bourges en France. Un homme de 82 ans, atteint de troubles cognitifs, a tué sa femme, âgée de 76 ans, avec un merlin, un outil de bûcheronnage. Arrêté, il a été interné dans un établissement psychiatrique.

En pleine crise de démence, l’octogénaire a mortellement frappé son épouse à l’aide d’une petite hache. La victime, âgée de 76 ans, n’a pas survécu à ses graves blessures, comme l’explique Le Berry Républicain. 

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bourges. “Le mis en cause présente des troubles cognitifs, une pathologie démentielle. Il semble qu’il était hors des réalités au moment des faits et a mortellement blessé sa femme”, précisent les autorités.

L’homme a été placé en hôpital psychiatrique pour être soumis à des analyses qui devront déterminer s’il était conscient de ses actes au moment des faits. 

  1. De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus
    procès pédopornographie

    De 10 à 15 ans de prison requis contre les cinq prévenus

    Une deuxième journée est prévue au procès pour pédopornographie, devant le tribunal correctionnel de Termonde. La prochaine audience aura lieu le 11 février à 14h00. Le jugement est attendu au plus tôt le 10 mars. Le tribunal a requis la présence de l’un des prévenus, Dimitry D., à la prochaine audience. Celui-ci était effectivement absent vendredi, ce qui n’a pas plu à la juge. Le parquet a requis entre 10 et 15 ans de prison à l’encontre des cinq prévenus.
  2. Cinq hommes et sept femmes pour juger le meurtre du Decathlon d'Anderlecht

    Cinq hommes et sept femmes pour juger le meurtre du Decathlon d'Ander­lecht

    La cour d'assises de Bruxelles-Capitale, délocalisée en Brabant wallon, s'est réunie vendredi à Nivelles pour désigner le jury qui, à partir du jeudi 30 janvier, planchera sur un dossier du meurtre commis sur le site du magasin Decathlon d'Anderlecht dans la nuit du 5 au 6 juin 2016. L'accusé, G., 21 ans, originaire de Court-Saint-Etienne, était mineur d'âge au moment des faits. Il est poursuivi pour le viol et le meurtre d'une jeune fille âgée de 17 ans et demi dont le corps avait été découvert dénudé, en contrebas du toit du magasin Decathlon d'Anderlecht, quelques heures après les faits.