Plein écran
© BELGA

Enfants secourus dans un étang à Namur: le corps de la mère retrouvé

Mise à jourLe parquet confirme la découverte d’un corps mardi dans l’étang du parc Louise-Marie, à Namur. Les forces de police, les pompiers de la zone Nage (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) et les équipes de la protection civile y étaient présents en nombre mardi matin, à la recherche d’une femme, qui aurait voulu jeter ses enfants à l’eau. 

Lundi soir, vers 19 heures, les pompiers de la zone Nage ont été appelés pour porter secours à une mère et ses trois enfants de 6, 4 et 3 ans qui, selon l'alerte donnée, étaient tombés dans l'eau. 

Le parquet de Namur a donné quelques précisions sur les faits mardi matin lors d'une conférence de presse. “Deux jeunes qui remontaient la rue Rempart de la Vierge ont entendu des cris d’enfants dont un qui, apparemment, appelait sa maman. Ceux-ci se sont alors dirigés vers l’endroit d’où venaient les cris, à savoir l’étang du parc Louise-Marie. Ils ont vu un enfant dans l’eau, qui semblait inanimé, et une dame avec un enfant dans les bras, ainsi qu’un autre sur le bord. L’un des deux jeunes a alors immédiatement plongé et ramené l’enfant dans l’eau vers la berge. Il s’est ensuite dirigé vers l’adulte qui avait le deuxième enfant dans les bras et récupéré également ce dernier”, a détaillé Charlotte Fosseur, magistrate de presse du parquet de Namur.

“La supposée mère a ensuite refusé de rejoindre la berge. Lorsque le jeune s’est retourné une fois sur la berge avec l’enfant, il n’a plus vu la femme”, a ajouté le parquet. 

Plein écran
© BELGA

Les trois enfants, hospitalisés, sont désormais hors de danger. “L’un des enfants était inanimé un certain temps. Une dame présente lui a fait un massage cardiaque”, a encore précisé la porte-parole. “On peut saluer le courage et le soutien de ces personnes”, a souligné Charlotte Fosseur.  Des membres de la famille des enfants se sont fait connaître pour les accueillir dès que possible.

Selon le parquet de Namur, les premiers éléments laissaient penser à une issue tragique en ce qui concerne l’adulte mais il n’excluait pas la possibilité qu’elle soit sortie de l’étang et ait quitté les lieux. Les recherches avaient repris mardi matin. Une instruction pour triple assassinat avait été ouverte. “Si l’on retrouve le corps, l’action publique sera éteinte”, avait précisé le parquet. 

“Selon les premières informations, il pourrait s’agir d’un acte désespéré d’une mère”, avait expliqué dès lundi soir le colonel Bocca, commandant de la zone de secours Nage. 

Plein écran
© BELGA