Plein écran
Oualid Sekkaki. © rv/Belga

Évadé de la prison de Turnhout, il envoie une carte postale à l’administration pénitentiaire

Mise à jourOualid Sekkaki, qui s’est évadé de la prison de Turnhout le 19 décembre dernier avec quatre complices en escaladant un mur de six mètres de haut durant la promenade vespérale, semble se trouver en Asie. L’administration pénitentiaire a reçu une carte postale de sa part, a indiqué mercredi la porte-parole de l’institution, Kathleen Van De Vijver, confirmant une information de Het Laatste Nieuws.

Oualid Sekkaki, 26 ans, frère d’Ashraf Sekkaki, surnommé “le roi de l’évasion” après s’être échappé de la prison de Bruges en hélicoptère en 2009, s’était évadé en escaladant les murs de la prison avec Abderrahim Baghat, 38 ans, et trois autres complices repris quelques heures plus tard. Baghat a lui été arrêté aux Pays-Bas au début du mois de janvier.

“Je peux affirmer que la direction locale a reçu un courrier dont l’émetteur est Sekkaki. Toutes les informations relatives à un prisonnier qui s’est évadé sont transmises aux services de police en charge de retrouver la personne concernée”, a expliqué Kathleen Van De Vijver. 

“Salutations de Thaïlande”

Selon le journal flamand, la lettre était adressée aux trois directeurs de l’établissement. L’enveloppe contenait son badge de détenu et une carte postale portant la mention “Salutations de Thaïlande”, selon un gardien de prison.