Steve Bakelmans dessiné par Igor Preys au tribunal d’Anvers le mercredi 5 juin 2019
Plein écran
Steve Bakelmans dessiné par Igor Preys au tribunal d’Anvers le mercredi 5 juin 2019 © BELGA

Glacial et sans émotion: voilà le Steve Bakelmans qui est apparu à l’audience

Mise à jourComme prévu, Steve Bakelmans a comparu hier devant la cour d’appel d’Anvers. Le trentenaire ne devait pas encore répondre de la tentative de viol puis du meurtre de Julie Van Espen commis le 4 mai dernier, mais de faits de viols avec violence sur son ex-compagne en 2016. Pour sa première sortie dans le monde réel depuis ses 31 premiers jours d’incarcération, l’homme n’en a pas profité pour s’intéresser au monde qui l’entourait. Visiblement insensible à la situation, Steve Bakelmans a simplement fixé une brique du mur face à lui durant toute la procédure. 

  1. Une prison clandestine avec une salle de torture découverte près de la frontière belge: “Une image glaçante”
    Pays-Bas

    Une prison clandesti­ne avec une salle de torture découverte près de la frontière belge: “Une image glaçante”

    Suite à une opération à grande échelle en collaboration avec les autorités françaises, la police néerlandaise a découvert une prison clandestine composée de conteneurs maritimes qui avaient été aménagés en cellules et en salles de torture. Les conteneurs étaient situés dans un entrepôt de Wouwse Plantage, de l’autre côté de la frontière belge. Six suspects ont été arrêtés.