Illustration.
Plein écran
Illustration. © Getty

Il passe cinq ans de plus derrière les barreaux car personne ne l’a prévenu qu’il était libre

La double peine. Sio Agafili, un Samoan de 45 ans condamné à sept ans de prison en 2008 pour un cambriolage, aurait dû logiquement en sortir il y a cinq ans. Or, personne ne lui a dit à l’époque qu’il était libre. Il a finalement été libéré en juin après qu’un juge s’est rendu compte de cette erreur monumentale qui lui a fait perdre cinq ans de sa vie.