Plein écran
Bianca Devins a été décapitée par Brandon Clark. © Williams-Devins/Instagram

Il tranche la gorge de sa copine et poste les photos de son corps sur Instagram

Bianca Devins, 17 ans, a été tuée dimanche près de New York et son meurtrier a diffusé les photos de son corps sur Instagram, le réseau sur lequel ils s’étaient rencontrés quelques semaines plus tôt.

Brandon Clark, 21 ans, a appelé les urgences dimanche matin et s’est tranché la gorge quand la police s’est approchée de lui. Il était alors allongé sur le corps sans vie de Bianca, qu’il avait caché sous une bâche dans un SUV stationné dans un cul-de-sac dans la ville d’Utica à New York. La police a constaté que Brandon, 21 ans, prenait des photos de lui allongé sur le corps de celle qu’il venait de tuer. Il a été désarmé et a été emmené à l’hôpital.

Les autorités avaient déjà reçu plusieurs coups de fil dimanche matin. Les gens les informaient qu’un homme avait décapité une jeune femme et avait posté les photos de son crime. Il menaçait de se suicider.

Une dispute qui dégénère

Bianca a rencontré son meurtrier il y a deux mois sur Instagram. Ils ont passé du temps ensemble et Brandon avait déjà rencontré les proches de Bianca. Samedi soir, ils avaient assisté à un concert à New York et étaient repartis vers Utica en se disputant. Bianca avait “embrassé quelqu’un d’autre” et Brandon était jaloux. À leur arrivée à Utica, Brandon a sorti un “gros couteau à manche noir”, selon la police, et a poignardé sa petite amie. Il a ensuite pris des photos de Bianca et les a postées en ligne. “Les images qui circulent sont authentiques”, a regretté la police.

Instagram a mis 24 heures à supprimer le compte de Brandon Clark sur lequel se trouvait la photo du corps de Bianca. En légende, on pouvait lire: “Je suis désolé, Bianca”. Brandon avait mis sa biographie à jour. Il donnait sa date de naissance et sa date supposée de mort: 10/01/1997 - 7/14/19. “Sache que je ne ressens plus de douleur maintenant”, avait-il écrit.

Les photos sont toujours en ligne

Les photos du corps de Bianca sont toujours trouvables en ligne. La famille de la victime demande aux gens d’arrêter de les regarder et de les partager. “Qu’est-ce qui ne va pas chez vous?”, écrit la belle-mère de Bianca. “J’ai vu les photos. J’aurai toujours ces images dans ma tête quand je penserai à elle. Ces images me hantent.”

Le passé compliqué du meurtrier

Selon la police, le père de Brandon avait pris sa mère en otage il y a neuf ans. Les négociations avec la police de Fulton avaient duré 10 heures. Le père de Brandon pointait un couteau sur la gorge de sa femme et menaçait de lui trancher la gorge car elle l’avait “trompé”, selon lui. Brandon avait 12 ans à l’époque. Le dossier ne dit pas s’il avait assisté à la scène.

Plein écran
© AP