La Wash Mobile a été vandalisée à Marchienne-au-Pont (Charleroi)
Plein écran
La Wash Mobile a été vandalisée à Marchienne-au-Pont (Charleroi) © Facebook ASBL Formidable

Il vient en aide aux SDF de Charleroi, son outil de soutien est vandalisé

InterviewLe président de l’Association Sans But Lucratif (ASBL) Formidable, Faysal Abarkan, a lancé sa Wash Mobile il y a un peu plus d’un an à Charleroi. Il s’agit d’une camionnette équipée de machines à laver et de séchoirs dans laquelle les sans-abri peuvent y emmener leurs vêtements sales. 

  1. Trouver l’inspiration pour votre projet de construction ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat
    Livios

    Trouver l’inspiration pour votre projet de constructi­on ou de rénovation? 3 bonnes raisons de visiter le salon Batireno et Énergie & Habitat

    L’organisation des foires et salons étant à nouveau autorisée, vous pouvez aller au salon Batireno et Énergie & Habitat qui se déroulera les week-ends des 16-17-18 et des 22-23-24 octobre 2021 à Namur Expo. Le salon rassemble environ 120 exposants reconnus du secteur. Les candidats bâtisseurs et rénovateurs y trouvent un éventail complet de produits, matériaux, services et techniques pour leur projet. Le site de construction Livios vous donne trois bonnes raisons de visiter le salon.
  2. Une récompense d'un million de dollars australiens pour des informations sur la disparition de la petite Cleo

    Une récompense d'un million de dollars austra­liens pour des informati­ons sur la dispariti­on de la petite Cleo

    Le Premier ministre d’Australie-Occidentale, Mark McGowan, a promis une récompense d’un million de dollars australiens (644.000 euros) à toute personne disposant d’informations utiles sur la disparition de la petite Cleo Smith, âgée de quatre ans. La police craint que la jeune fille ait été enlevée dans la tente de ses parents samedi dernier, alors que la famille était en vacances sur la côte occidentale du pays.
  1. Les façades d’un village se fissurent en masse: “Certains n’osent plus entrer dans certaines pièces”
    Limbourg

    Les façades d’un village se fissurent en masse: “Certains n’osent plus entrer dans certaines pièces”

    Façades fissurées, appuis de fenêtre fendus et ou porte d’entrée de travers car la marche en pierre bleue s’est brisée en deux: à Roclenge-Looz (Rukkelingen-Loon, section de la commune de Heers, dans le Limbourg), pas de tremblement de terre, mais bien un sol instable qui fait des dégâts. Une trentaine de maisons seraient touchées. Les experts pointent du doigt De Watergroep, la plus importante société d’eau potable de Flandre, qui pomperait trop d’eau d’une source voisine, ce dément que l’entreprise, qui dispose d’une autorisation depuis 1977.