Les dégâts sont considérables.
Plein écran
Les dégâts sont considérables. © RV

Ils perdent deux voitures en trois mois à cause de camions qui n’avaient rien à faire là

Une famille d’Audeghem, à Termonde (Flandre-Orientale) a perdu deux voitures en à peine trois mois, embouties par des camions qui ont pourtant l’interdiction de circuler dans leur étroite rue résidentielle. Les victimes espèrent une réaction de la commune. 

“Jamais deux sans trois", doivent se dire, un brin fatalistes, Sarah Willockx et son mari. 

Le 11 février dernier, un camion a embouti leur voiture garée devant chez eux. L’accident s'est produit durant la nuit et le chauffeur du poids lourd s’est rendu coupable d’un délit de fuite. Le couple n’a pu que constater les dégâts plus tard: sinistre total. 

Heureusement, le camionneur en tort a pu être identifié grâce aux caméras de surveillance. Le dossier est à présent entre les mains du parquet mais le couple n’a eu pour l’instant aucunes nouvelles.

En attendant,  Sarah et son mari, parents d’un bébé de six mois, ont dû acheter une nouvelle voiture, qui n’a malheureusement pas fait long feu. Et pour cause, elle a elle aussi été tamponnée ce samedi matin par un poids lourd après une manœuvre hasardeuse.

“Heureusement, personne ne se trouvait encore dans la voiture”

“Mon mari venait de charger la poussette et notre bébé était prêt dans le maxi-cosi dans le hall d’entrée”. “Il était sur le point de partir quand un autre chauffeur de camion a percuté notre voiture, causant de sérieux dégâts. Heureusement, personne ne se trouvait encore dans la voiture”, explique la jeune femme à Het Laatste Nieuws.

La Vaerenbergstraat à Audeghem est pourtant interdite aux véhicules dont la masse en charge dépasse les 3,5 tonnes. Les camions ne peuvent évidemment pas y circuler. Mais de nombreux chauffeurs font manifestement fî de cette interdiction. Pour les jeunes parents, “trop is te veel” et ils espèrent que la commune va prendre des mesures supplémentaires pour éviter que cela ne se reproduise et faire mentir l'adage susmentionné.

Plein écran
© RV
  1. Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic international de drogue en Flandre orientale

    Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic internatio­nal de drogue en Flandre orientale

    La police judiciaire fédérale (PJF) a indiqué samedi avoir mis la main sur plus de 2 millions d'euros en espèces lors de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête relative à un trafic international de drogue en Flandre orientale. Les forces de l'ordre ont également découvert des bijoux et plus de 130 véhicules. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. Le gang est soupçonné d'avoir importé en Belgique de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud pendant plusieurs années.