Sandrine Vairon, le procureur de division de Charleroi, a fait le point dans le dossier Maëlle
Plein écran
Sandrine Vairon, le procureur de division de Charleroi, a fait le point dans le dossier Maëlle © M.H.

Images dénudées, vidéos intimes... Un jeune placé en institution suite au suicide de Maëlle

Mise à jourÀ la fin du mois de janvier, Maëlle (14 ans) a décidé de se donner la mort. L’élève du Centre Scolaire Saint-Joseph Notre-Dame à Jumet (Charleroi) était victime de harcèlement scolaire. C’est à cause de cela que l’adolescente a mis fin à ses jours. Cela vient d’être confirmé par le Parquet de Charleroi.