Plein écran
Contrôle de police, en mars © Photo News

Intercepté à 200 km/h, il répond avoir voulu "tester" sa voiture

Lors d’un contrôle nocturne effectué ce week-end, la zone de police Malines-Willebroek a intercepté un automobiliste qui circulait à plus de 200 km/h sur l’E19, relate lundi Het Laatste Nieuws.

Le conducteur d’une Audi Q8 est passé à grande vitesse à proximité d’une patrouille d’interception sans la remarquer. Il a gardé une vitesse supérieure à 200 km/h entre Malines-Sud et Rumst. “Je la testais un peu”, a déclaré l’homme au sujet de sa voiture, lors de son interpellation. Il s’est avéré qu’il était en outre sous l’influence de l’alcool.

Sur les 974 conducteurs soumis à un contrôle d’alcool, 31 étaient positifs. Dix personnes ont immédiatement été privées de leur permis de conduire pour quinze jours. Neuf conducteurs ont été privés de leur permis pour une durée de six heures et onze autres interdits de conduire pour trois heures.

À Willebroek, une conductrice éméchée, victime d’une crevaison, a continué à rouler sur la jante. Des riverains éveillés par l’alarme de sa voiture ont averti la police. La femme avait un taux de 2,8 grammes d’alcool dans le sang. Le résultat de “deux verres seulement”, selon ses dires. Son véhicule, qui n’était pas assuré, a été saisi.