Plein écran
Jean-Gabriel Matterne devant la cour, à Mons, jeudi dernier © BELGA

Jean-Gabriel Matterne condamné à 20 ans de prison

Prostituée calcinéeLa cour d’assises du Hainaut a condamné jeudi Jean-Gabriel Matterne à 20 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat de Tay Cruz, sa maîtresse brésilienne enceinte de ses oeuvres, tuée le 8 mai 2017 à Bléharies. Les jurés ont retenu des circonstances atténuantes dans son chef, à savoir l’absence d’antécédents judiciaires de nature correctionnelle, un début d’amendement entamé lors de la détention préventive et le fait qu’il verse de l’argent à la famille de la victime.

Le 8 mai 2017, Jean-Gabriel Matterne a drogué sa maîtresse après avoir mis des somnifères dans son jus d’orange. Il l’a ensuite embarquée dans sa voiture pour se rendre en France. Ne se rendant pas compte qu’il était en Belgique, il s’est arrêté près d’un bois à Bléharies, à quelques mètres de la frontière. Il s’est mis derrière la jeune femme, assise sur le siège passager, et l’a étranglée avec un câble électrique. Il a ensuite jeté le corps dans un fossé et bouté le feu au cadavre, puis est rentré chez lui.