Jonathann Daval en novembre 2017.
Plein écran
Jonathann Daval en novembre 2017. © AFP

Jonathann Daval conduit aux urgences après son malaise, l’audience reportée à jeudi

Mise à jourJonathann Daval, qui comparaît devant les assises de la Haute-Saône pour le meurtre de son épouse Alexia, s’est évanoui en plein interrogatoire mercredi au tribunal et a été conduit aux urgences mercredi, ce qui a conduit le président de la cour à suspendre les débats jusqu’à jeudi. “Il a fait un malaise et compte tenu du fait qu’il ne se remet pas, il est parti en véhicule médicalisé pour être examiné aux urgences”, a déclaré le président de la cour d’assises Mattieu Husson.

  1. Deux jeunes tués dans une fusillade au drive-in d'un restaurant, le tireur de 23 ans visiblement amusé

    Deux jeunes tués dans une fusillade au drive-in d'un restaurant, le tireur de 23 ans visible­ment amusé

    Une fusillade mortelle a eu lieu au drive-in d’une enseigne de restauration rapide à Omaha, une ville du Nebraska aux États-Unis. Deux jeunes employés du restaurant, 22 et 28 ans, y ont perdu la vie et deux de leurs collègues, 18 et 25 ans, ont été blessés. Le tireur présumé a été arrêté. Il s’agit d'un jeune homme de 23 ans qui avait fait une tentative de vol quelques jours plus tôt.
  2. Pourquoi le sang de Jules, 81 ans, et l’ADN d’Aline, sa petite-nièce, étaient-ils sur le même jeans? “Il se passait de drôles de choses dans cette famille”
    Cold Case

    Pourquoi le sang de Jules, 81 ans, et l’ADN d’Aline, sa petite-niè­ce, étai­ent-ils sur le même jeans? “Il se passait de drôles de choses dans cette famille”

    Aline Van Der Cruysen, qui répond devant les assises du Brabant flamand de l’assassinat de Jules Bogaerts (81 ans) et Jeanette Jacobs (78 ans), est la petite-nièce des victimes. Le ministère public croit la femme de 47 ans aujourd'hui responsable de la mort du couple, violemment tué le 9 décembre 1991 à leur domicile de Tirlemont. Elle n’avait que 18 ans à l’époque.
  3. Confrontée à l’insoutenable rapport d’autopsie, la mère d’Alexia Daval quitte la salle d’audience: “C’est de ma fille dont on parle”
    Mise à jour

    Confrontée à l’insoutenable rapport d’autopsie, la mère d’Alexia Daval quitte la salle d’audience: “C’est de ma fille dont on parle”

    Interrogée par la presse à la sortie de l’audience, la mère d’Alexia Daval a partagé son émotion à l’issue de la lecture du rapport du médecin légiste. Une description minutieuse et insoutenable: “Je ne peux pas écouter quand on parle du massacre de ma fille”, a-t-elle confié. Elle a quitté la salle d’audience dès le début de l’intervention. La confrontation entre la famille de la victime et l’accusé Jonathann, prévue ce soir, a finalement été reportée à demain matin.
  1. L'intelligence artificielle utilisée pour détecter la Covid-19 dans notre voix
    Play
    Coronavirus

    L'intelli­gen­ce artificiel­le utilisée pour détecter la Covid-19 dans notre voix

    17:33
  2. Le pilote automatique de Tesla a-t-il sauvé la vie de ce conducteur?
    Play
    États-Unis

    Le pilote automati­que de Tesla a-t-il sauvé la vie de ce conducteur?

    14:06