Willy Van Mechelen (photo d’archives).
Plein écran
Willy Van Mechelen (photo d’archives). © RV

L'ancien chef de la gendarmerie arrêté pour trafic de cocaïne à grande échelle

Dans le cadre d'une enquête sur le trafic de cocaïne à grande échelle menée par le parquet fédéral, des enquêteurs de la police judiciaire fédérale du Limbourg et d'Anvers ont perquisitionné plusieurs lieux lundi matin. Des arrestations ont également eu lieu. Ces informations ont été confirmées par le parquet mardi. Selon plusieurs médias, l'ancien chef de la gendarmerie Willy Van Mechelen, âgé de 77 ans, et l'un des membres du clan Aquino de Maasmechelen ont été arrêtés.

  1. Cinq ans de prison pour avoir abusé de sa propre fille

    Cinq ans de prison pour avoir abusé de sa propre fille

    Un homme de 38 ans, originaire de Tessenderlo (Limbourg), a été condamné lundi à cinq ans de prison par le tribunal correctionnel de Hasselt pour avoir abusé de sa propre fille pendant des années. Il écope aussi de cinq ans de probation. L'homme a avoué avoir abusé de sa fille jusqu'à ses 13 ans, les sévices ayant commencé lorsqu'elle avait 3 ou 4 ans. Il a été déchu de ses droits civiques et ne peut plus être en contact avec des mineurs.
  2. Ce Youtubeur belge a mystérieusement disparu

    Ce Youtubeur belge a mystérieu­se­ment disparu

    Kacper Przybylski, un Youtubeur belgo-polonais de 22 ans, est porté disparu depuis vendredi. Le jeune homme originaire de Hasselt a quitté le domicile parental, situé dans la Windmolenstraat, vendredi vers 16 heures. Depuis lors, il ne s’est plus manifesté. Kacper est un vloggeur bien connu en Flandre, mieux connu sous le pseudo de Kastiop. La police et Child Focus ont lancé un avis de recherche. Ses fans ont réagi avec stupéfaction à la nouvelle.
  1. Professeur décapité près de Paris après avoir montré des caricatures de Mahomet: 10 gardes à vue dont deux parents d’élèves
    Mise à jour

    Professeur décapité près de Paris après avoir montré des caricatu­res de Mahomet: 10 gardes à vue dont deux parents d’élèves

    Un professeur a été décapité ce vendredi, en fin d’après-midi, à Conflans-Saint-Honorine (Yvelines). Son agresseur présumé, un Tchétchène de 18 ans, a été abattu par la police dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise), relate l’AFP. Il a succombé à ses blessures. Quatre personnes de l’entourage familial de l’assaillant, dont un mineur, ont rapidement été placées en garde à vue après les faits. Cinq autres ont ensuite interpellées plus tard dans la nuit, dont un parent d’élève heurté par des caricatures de Mahomet présentées en classe à titre explicatif. Une nouvelle personne a été placée en garde à vue samedi dans le cadre de l’enquête. L’Élysée a indiqué samedi qu’un “hommage national” serait rendu à l’enseignant.