A gauche, l'assassin présumé de Daniel Pax (à droite sur la photo).
Plein écran
A gauche, l'assassin présumé de Daniel Pax (à droite sur la photo). © DR

L'assassin d’un Belge en Espagne menait la belle vie avec son argent

Mise à jourLe meurtrier présumé de Daniel Pax, un retraité belge parti s’installer près d’Alicante, a été interpellé par la police espagnole, rapportent plusieurs médias locaux, relayés par Het Laatste Nieuws. Au moment de son arrestation, le jeune homme de 29 ans se trouvait au volant de la Mercedes de sa victime, trois mois après les faits.

Daniel Pax, un Anversois de 77 ans, avait quitté la grisaille belge pour profiter de sa retraite sous le soleil espagnol. Peu avant sa mort, il avait toutefois annoncé son souhait de retourner auprès de sa famille en Belgique.

Un projet qui ne verra jamais le jour. Le vieil homme a été battu à mort. Le corps sans vie de Daniel a été retrouvé le 4 juillet par un voisin qui s’inquiétait de voir la porte de son garage ouverte depuis plusieurs jours.

Trois mois après les faits, la police espagnole a arrêté un homme de 29 ans qui a avoué son implication dans le meurtre du retraité belge. Le suspect se trouvait d’ailleurs au volant de la Mercedes de la victime lorsque les policiers lui ont passé les menottes. Selon les médias espagnols, le meurtrier présumé a effectué de nombreux achats en ligne en utilisant une carte bancaire appartenant à Daniel Pax.

Une jeune femme de 19 ans également arrêtée

Le suspect, placé en détention préventive, est accusé de meurtre, de viol avec violence et de fraude à la carte bancaire. Une jeune femme de 19 ans a également été arrêtée à Hervás, dans la province de Cáceres. Elle est également accusée de fraude à la carte bancaire.

  1. Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic international de drogue en Flandre orientale

    Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic internatio­nal de drogue en Flandre orientale

    La police judiciaire fédérale (PJF) a indiqué samedi avoir mis la main sur plus de 2 millions d'euros en espèces lors de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête relative à un trafic international de drogue en Flandre orientale. Les forces de l'ordre ont également découvert des bijoux et plus de 130 véhicules. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. Le gang est soupçonné d'avoir importé en Belgique de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud pendant plusieurs années.