La maman de Céliane est très inquiète: “Dis-moi juste que tu es bien, là où tu es”

Cela fait près d’une semaine que Céliane Neuray, une adolescente de 14 ans, a disparu.  Sa maman est très inquiète et supplie sa fille de lui faire un signe.

Plein écran
© DR

Le 11 février dernier, Céliane Neuray disparaissait à Awans sans donner de nouvelles. Depuis, sa maman, Martine, est morte d’inquiétude. Désemparée, mais toujours pleine d’espoir, elle utilise les réseaux sociaux, et plus particulièrement Facebook, pour essayer d’entrer en contact avec sa fille. Si cette dernière est partie en laissant derrière elle son téléphone et son ordinateur, Martine a bon espoir que sa fille parvienne tout de même à se connecter à Internet et à voir ses publications.

“Mon bébé, maman ne tient plus. Je te redemande encore une fois: fais-moi un signe, s’il-te-plaît. Dis-moi que tu n’as pas mal. Et si tu ne désires toujours pas revenir à la maison, dis-moi juste que tu es bien, là où tu es. C’est tout ce que je veux savoir et je le respecterai”, écrit Martine sur son dernier post Facebook. “Mais, s’il-te-plaît, ma petite poupée, sonne-moi et dis-moi juste un mot. Juste le fait d’entendre le son de ta voix, juste ça ! Fais-le pour moi, ou pour mamie ou pour ton petit chien Lana qui te cherche à nouveau partout dans la maison. Bébé, s’il-te-plaît, je ferai n’importe quoi, ce que tu voudras”, ajoute-t-elle dans un autre message.

Un véritable élan de solidarité est né sur Internet, puisque ses posts sont partagés en masse sur le réseau social, et plus particulièrement sur les différents groupes actifs dans la région de Liège.

Si dans ses messages, Martine parle d’un possible désir, de la part de Céliane, de rester loin du foyer familial, c’est que l’adolescente n’en est pas à son premier coup d’essai en matière de fugue. En effet, elle aurait déjà quitté le domicile à trois reprises auparavant. Et sa mère pense en connaître la raison : une mauvaise fréquentation. La jeune fille aurait fait la rencontre d’une femme d’une vingtaine d’années qui lui aurait “retourné la tête”. Depuis, selon Martine, Céliane n’est plus la même.

La police fédérale a par ailleurs lancé un appel à témoins. Si vous avez des informations sur cette disparition, veuillez contacter la police au 0800/30 300 ou Child Focus au 116 000.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.