Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © BELGA

La police de Charleroi a eu la main lourde le week-end passé: “Ce n’est pas faute d’avoir prévenu”

InterviewLe beau temps était annoncé le week-end passé. Il était bien au rendez-vous pour la première fois de l’année. De quoi inciter les gens à sortir de chez eux! Pourtant, les règles de confinement destinées à ralentir la propagation du coronavirus sont toujours d’application en Belgique. Les sorties sont autorisées sous certaines conditions. Mais la police de Charleroi a constaté que celles-ci n’ont pas vraiment été suivies.

  1. Un policier condamné à 15 ans de prison pour avoir empoisonné sa voisine avec des pralines

    Un policier condamné à 15 ans de prison pour avoir empoisonné sa voisine avec des pralines

    Le policier Tim De Hert a été condamné mercredi devant la Cour d’appel d’Anvers pour tentative de meurtre par empoisonnement. L’accusé en avait après l’héritage de sa voisine, âgée de 85 ans à l’époque. Dans un premier temps, le policier avait été condamné à douze ans de prison, mais la cour d’appel a porté la peine à 15 ans, indique Het Laatste Nieuws. Son père a également écopé d’une peine d’un an de prison pour avoir falsifié un document.