Plein écran
Illustration - police d'Anvers © photo_news

La police délivre une otage des griffes d'une bande: son petit-ami avait des dettes de jeu

Un juge d’instruction d’Anvers a décerné un mandat d’arrêt à l’encontre de quatre hommes qui détenaient une femme de 27 ans en otage.

La quadruple arrestation fait suite à la plainte d'un homme confus qui s’est présenté au commissariat jeudi matin pour signaler que sa compagne était prise en otage. La police judiciaire de la section Anvers a immédiatement ouvert une enquête et a rapidement découvert que le plaignant, un comptable de 22 ans, avait des dettes de jeu. 

Mercredi soir, un groupe d'hommes l’avait embarqué contre son gré à bord d'un minibus et l’avait emmené dans une habitation. Une fois sur place, l’homme avait été bâillonné et violemment battu. Les suspects avaient ensuite enlevé la petite amie de la victime. La jeune femme de 27 ans, originaire de Borgerhout, a été séquestrée par les individus qui refusaient de la libérer tant que la rançon et la dette de jeu du jeune comptable n’avaient pas été épongées. 

La police locale d'Anvers, la police judiciaire de Flandre orientale et d’Anvers ainsi que les unités spéciales de la police fédérale ont uni leurs forces et ont rapidement mis un terme à cette détention arbitraire. La jeune femme a été localisée et libérée jeudi. Elle est heureusement en bonne santé.

Quatre hommes, un homme de 25 ans d’Ekeren, deux frères de 25 et 27 ans d’Anvers et un homme de 27 ans d’Hoboken ont été arrêtés lors de l’opération. Le juge d’instruction les a placés sous mandat d’arrêt vendredi et ils comparaîtront en chambre du conseil mardi. 

L’enquête judiciaire sera confiée à la cellule agression de la police judiciaire fédérale d’Anvers.