Plein écran
© Instagram

Le Belge “Mom I’m fine” accuse une entreprise canadienne de plagiat: “Je suis dégoûté”

Jonathan Kubben, plus connu sous le pseudo de “Mom I’m fine” sur Instagram, s’est confié via ses réseaux sociaux sur le plagiat de la marque canadienne de prêt-à-porter “Reitmans”, qui a utilisé son concept sans son autorisation. 

Il y a quelques années, un jeune Belge s’est lancé dans une aventure un peu folle. Jonathan Kubben utilisait les réseaux sociaux pour rassurer sa mère en postant des photos de ses voyages avec à chaque fois le message “Mom I’m fine” (Maman, je vais bien, ndlr.) Mais quelques mois plus tard, son aventure touche le monde entier, et à ce jour, il compte 347.000 personnes qui le suivent tous les jours. Désormais, il est devenu influenceur et gagne sa vie grâce à cette activité. 

“Je suis dégoûté et profondément blessé depuis un peu plus d’un an maintenant”, a publié Jonathan Kubben ce mardi, en se livrant à ses “followers”. Fort de son succès, le jeune homme avait déposé officiellement sa marque pour l’Union Européenne en 2016 mais n’a jamais eu les moyens de le faire dans le monde. 

“Choqué et bouleversé”

C’est à l’occasion de la fête des mères 2018 que le Belge est interpellé par ses fans qui lui demandent s’il s’est associé avec l’entreprise canadienne “Reitmans” qui propose des sacs et des t-shirts dans plus de 200 magasins. Dans son post, Jonathan Kubben montre sa colère: “Ce qui est frappant, c’est qu’ils ont utilisé la même phrase, les mêmes couleurs, la même police de caractères que moi, la même manière de communiquer sur les réseaux sociaux”. 

Après plusieurs échanges avec la marque, le jeune homme découvre que le plagiat est plus important qu’il ne l’imaginait avec des dizaines de produits dérivés marqués de son pseudo. “J’étais choqué, bouleversé et extrêmement triste”, confie-t-il. 

De son côté, l’entreprise ne reconnaît aucune erreur selon la RTBF. “La campagne ‘Mom I’m fine’ est l’une des nombreuses campagnes que notre marque a déployées sur une période de temps limitée, il y a déjà plus d’un an. Elle a été mise en place de façon légale et légitime”, explique Reitmans via un communiqué. Le combat judiciaire étant impossible financièrement, “Mom, I’m fine” a décidé de dénoncer ces agissements en racontant cette histoire sur ses réseaux sociaux. “Ce n’est pas juste moi contre Reitmans, ce sont les petits créateurs contre les grosses entreprises”, conclut-il.

ENGLISH / ESPAÑOL ⠀ I have been disgusted and deeply hurt for a bit more than a year now. For legal reasons, I couldn't talk about it. But now it's time to tell you why I am not fine. ⠀ @reitmans , a big Canadian company, used "Mom, I'm fine" to sell around 10.000 T-shirts and freely offered approximately 9.900 cases and more than 200.000 bags (in apparently 265 stores + online) without even informing me. ⠀ They didn't just use MIF, they used the same font, the same colors and even the same way of communicating (by asking local influencers to post Mom I'm fine pictures). ⠀ As you may know, my clothing line is fair trade, organic and was created to help fund the school made out of plastic in Tulum. By seeing what they did to me and what I tried to create for many years now, I felt shocked, upset and extremely sad. ⠀ This is not just me against @reitmans , this is young creators against big companies taking their ideas. ⠀ So, I decided that I should go to Canada today, we will see what we can do. ⠀ I hope I will have your support. ⠀ With love, Jonathan ⠀ #FixThisReitmans #RespectYoungCreators ⠀ ------- ⠀ ESPAÑOL ⠀ Hace más de un año que tengo una sensación de enojo y dolor. No he podido hablar de ello por motivos legales, pero ya es hora de contarles por qué no estoy bien. ⠀ La empresa canadiense @reitmans usó a "Mom, I'm fine" para vender alrededor de 10,000 camisetas y para distribuir gratis aproximadamente 9,900 cases y más de 200,000 bolsos en, al parecer, 265 tiendas y por internet, sin siquiera decirme. ⠀ No solo utilizaron MIF, sino que también el mismo tipo de letra, los mismos colores e incluso le pidieron a influencers locales que publicaran fotos relacionadas con Mom I'm fine. ⠀ Como ya saben, mi línea de ropa es ética, ecológica y la creé para poder construir la escuela en Tulum a base de plásticos. Sentí mucha angustia al ver lo que me hicieron, luego de tantos años de trabajo. ⠀ Decidí que hoy debía ir a Canadá; veremos qué podemos hacer. ⠀ No soy solo yo contra @reitmans , somos todos los creadores jóvenes frente a empresas grandes que toman nuestras ideas. ⠀ Espero contar con tu apoyo. ⠀ Con amor, ⠀ Jonathan ⠀ #FixThisReitmans #RespectYoungCreato

36.8k Likes, 2,046 Comments - Jonathan Kubben Quiñonez (@momimfine) on Instagram: "ENGLISH / ESPAÑOL ⠀ I have been disgusted and deeply hurt for a bit more than a year now. For legal..."