Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Getty Images

Le coup de foudre entre deux septuagénaires vire au drame

L’histoire surprenante et à l’issue dramatique nous vient des Vosges et date de jeudi dernier. Elle est révélée par le journal Vosges Matin.

Deux septuagénaires se croisent en rue, échangent un regard et c’est le coup de foudre instantané. L’attirance est tout de suite réciproque. D’après la dame, ils avaient “flashé” l’un sur l’autre. Impatients et pris par une poussée de libido soudaine, ils se rendent au domicile de l’un des deux pour faire l’amour.

Hélas, la belle histoire va subitement prendre fin de manière dramatique. En plein ébat, l’homme est victime d’une attaque cardiaque. Malgré l’arrivée des secours et les tentatives de réanimation, le septuagénaire décède sur place.

“Trop-plein d’émotions? Fougue physique fatale? Ou ces deux raisons cumulées? On ne le saura jamais”, conclut le quotidien Vosges Matin.

  1. Christian Brückner a-t-il fait une victime dans notre pays?

    Christian Brückner a-t-il fait une victime dans notre pays?

    Le parquet de Bruges examinerait actuellement le meurtre de Carola Titze, une jeune Allemande assassinée à De Haan (Flandre-Occidentale) à l’été 1996, selon VTM NIEUWS. L’adolescente de 16 ans avait été retrouvée morte dans les dunes quelques jours après sa disparition. Son meurtrier n’a jamais été retrouvé. Mais aujourd'hui, ce dernier semble avoir quelques similitudes avec Christian Brückner, le nouveau suspect principal de l’enquête sur la disparition Madeleine McCann.
  2. Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner épiait-il Maddie? Le même “blond suspect” repéré quatre fois près de la résidence

    Christian Brückner, le nouveau suspect principal de l’enquête sur la disparition Madeleine McCann, a probablement épié durant plusieurs jours l’appartement occupé par la famille McCann à l’Ocean Club de Praia da Luz, dans l’Algarve. C’est en tout cas la conclusion de The Sun et du Daily Mail à la lecture des déclarations des différents témoins. Depuis la diffusion du portrait du suspect principal, les quotidiens britanniques, qui ont évidemment suivi le dossier Maddie depuis la première heure, voient en lui le fameux “blond louche” décrit par de nombreux témoins à l’époque de la disparition de la fillette en 2007. L’homme à l’attitude patibulaire n’avait jamais été retrouvé.