Plein écran
Jessica Cipolla. © Facebook

Le meurtrier présumé de Jessica Cipolla arrêté en Tunisie

En février dernier, Jessica Cipolla (29 ans) succombait sous les coups de couteau, à son domicile de Grâce-Hollogne. Son compagnon avait rapidement été soupçonné d’être l’auteur des coups. Après dix mois de cavale, le suspect numéro un a été arrêté à Tunis.

Un terrible drame s’était produit à Grâce-Hollogne, en février dernier. Jessica Cipolla, une jeune femme de 29 ans, avait succombé sous les coups de couteau, après qu’une dispute ait éclaté entre elle et son compagnon. Alors qu’elle se trouvait à son domicile, Jessica avait appelé son père car elle avait peur de ce qui pouvait arriver. Ni une ni deux, il a rejoint sa fille chez elle, où il a croisé son gendre qui partait avec son fils, au volant de la voiture de la victime. En entrant dans le domicile de la jeune femme, son père n’a pu que constater, impuissant, que Jessica était dans un très piteux état. Plusieurs coups de couteau lézardaient sa gorge. À l’arrivée des services de secours, la jeune femme avait succombé à ses blessures.

Immédiatement, le compagnon, Hamdi Abdessattar, a été désigné comme le suspect numéro un de ce terrible homicide. L’homme était d’ailleurs activement recherché par toutes les polices du pays. Selon nos confrères de Sudpresse, le premier substitut du procureur du Roi de Liège, Catherine Collignon, a indiqué qu’un homme avait été arrêté en Tunisie dans le cadre de l’enquête, et confirmé qu’il s’agissait bien du compagnon de Jessica. Ce jeudi, le gouvernement tunisien annonçait déjà qu’Hamdi avait été arrêté par la police aux abords de la gare routière de Bab Saadoun, à Tunis.

Interrogé par la police, Hamdi Abdessattar aurait déjà livré quelques éléments concernant sa cavale. Il aurait par exemple expliqué s’être installé à Kasserine, après avoir fui la Belgique. Il aurait par ailleurs rompu tout contact avec ses proches et sa famille, après avoir déposé son fils de dix ans chez eux, à Marseille. L’enfant y avait été retrouvé en mars dernier. Hamdi aurait expliqué avoir fait cela pour le mettre en sécurité. Après quoi il se serait rendu en Algérie avant de revenir en Tunisie.

  1. “Tu crois que papa est sur une île?”: après la disparition d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    “Tu crois que papa est sur une île?”: après la dispariti­on d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    Deux plongeurs belges ont disparu le 15 septembre dernier en mer du Nord. Le prestidigitateur Kurt Huberecht (53 ans) et sa compagne Nathalie Fiers (36 ans) avaient plongé en quête de l’épave d’un navire lorsque leur trace avait été perdue. Trois mois plus tard, les recherches pour retrouver ce couple de Flamands ont été définitivement arrêtées. “Même si nous comprenons cette décision, c’est quand même très difficile”, a confié la mère de Kurt à nos confrères de Het Laatste Nieuws. “Nous nous accrochons à cette étincelle d’espoir que leurs corps remonteront encore à la surface”.