Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © belga

Le motif de la fusillade à Montignies-sur-Sambre est connu: 50 euros

Une scène de tirs a eu lieu pendant la nuit de lundi à mardi devant un appartement situé à la Grand’Rue à Montignies-sur-Sambre (Charleroi). Les faits s’étaient déroulés vers quatre ou cinq heures du matin sans que la cause du différend ne soit connu. Mais depuis lors, plusieurs auditions ont eu lieu.

50 euros. C’est pour cette somme qu’une fusillade s’est déroulée à Montignies-sur-Sambre dans la nuit de lundi à mardi. C’est ce que les différents acteurs de la scène ont expliqué aux enquêteurs de la police de Charleroi. “Apparemment, l’un d’eux était redevable de 50 euros à l’autre groupe” nous explique le Procureur de division de Charleroi, Sandrine Vairon.

“Selon leurs dires, les quatre suspects qui étaient dans la voiture se sont rendus à l’appartement de celui qui avait contracté la dette pour lui demander des explications. Ils ont également spécifié que des coups de feu ont été tirés dans leur direction. C’est pourquoi ils auraient riposté.”

Libérés

Finalement, tout ce petit monde a été relaché: “Aucune plainte n’a été déposée. La personne qui avait été blessée par balle à la cuisse s’est enfuie et elle ne s’est jamais présentée aux services de police. Elle est restée introuvable.”

Plusieurs des participants à la fusillade avait été appréhendés sur la route de Châtelet à Couillet (Charleroi) chez un des occupants du véhicule. Deux armes à feu avaient été retrouvées au domicile du suspect: une arme longue et un pistolet. Un dossier pour tentative de meurtre a été mis à l’instruction.

Retrouvez, ici, toute l’actualité de Charleroi et de sa région.