Le président du PS olnois victime d'une agression homophobe à Liège

François Yserentant, le président du PS d’Olne, a été victime d’une agression homophobe, vendredi à Liège. Samedi, il s’est rendu à la police de Fléron afin de porter plainte.

Un Olnois, bien connu pour être le président du PS local, a été victime d’une agression homophone vendredi soir, rue de la Sirène à Liège. “On avait fêté l’anniversaire de maman et pour éviter qu’elle ne se fasse agresser, j’ai décidé de la raccompagner. Mon époux m’attendait un peu plus loin dans la voiture”, raconte François Yserentant.

“Dans une rue mal éclairée, j’ai été agressé et roué de coups par un individu, simplement parce que je suis homosexuel”, indique la victime qui au vu des coups reçus, est en incapacité de travail pour une durée minimale d’un mois.

“J’assume pleinement mon homosexualité et il est probable que mon agresseur me connaissait via mes activités politiques. Au vu des propos qu’il a tenus, l’homophobie ne fait aucun doute”, conclut l’Olnois.

Plein écran
L'élu olnois a été agressé en raison de son homosexualité © Facebook
  1. En couple avec un détenu, la surveillante est téléguidée par son conjoint: “J’avais une oreillette”
    France

    En couple avec un détenu, la surveillan­te est téléguidée par son conjoint: “J’avais une oreillette”

    Amoureuse d’un détenu, une surveillante de prison française, officiant dans un centre de détention de l’Orne, a enfreint les règles de l'établissement pour fournir, notamment, des cartes SIM et téléphones portables à son conjoint. Sous emprise, la quadragénaire portait en permanence une oreillette qui permettait à sa moitié de lui dicter sa conduite, rapporte Ouest-France.