Plein écran
Joseph McLoone a été arrêté mercredi pour vol qualifié après que les enquêteurs ont révélé qu’il avait détourné quelque 98.405 dollars de dons de fidèles ces huit dernières années. © AP

Le prêtre piquait dans la quête pour s’envoyer en l’air

Un prêtre américain a détourné près de 100.000 dollars de dons à son église en Pennsylvanie, rapportent plusieurs médias outre-Atlantique. Joseph McLoone a notamment utilisé cet argent pour payer des hommes rencontrés via l’application de rencontre destinée aux homosexuels Grindr.

Scandale dans la petite ville de Downingtown, près de Philadelphie. Le prêtre de la paroisse, Joseph McLoone, 58 ans, a été arrêté mercredi pour vol qualifié après que les enquêteurs ont révélé qu’il avait détourné quelque  98.405 dollars de dons de fidèles ces huit dernières années. Le père McLoone transférait secrètement l'argent sur un compte ouvert en 2011.

La caution d’un détenu payée avec l’argent des paroissiens

D’après la justice, le prêtre utilisait cet argent pour des dépenses aussi diverses que variées: une maison sur la plage d’Ocean City, dans le New Jersey; des dîners ou encore des voyages. Il s’en est également servi pour payer des hommes avec qui il entretenait “des relations personnelles”, rencontrés via l’application de rencontre destinée aux homosexuels Grindr. Pire, selon le New York Post, il a même payé la caution de l’un d’entre eux, détenu dans une prison new-yorkaise.

“Le père McLoone occupait un poste à responsabilités et ses paroissiens lui faisaient confiance pour gérer correctement leurs dons généreux à l’église“, a déclaré dans un communiqué Charles Gaza, chef de cabinet du procureur du district du comté de Chester. “Le père McLoone a violé la confiance des fidèles pour son profit personnel”, a-t-il souligné.

Pas de confession

L’archidiocèse de Philadelphie a lancé une enquête sur McLoone au début de l’année 2018. Il a ensuite été mis en congé administratif avant de démissionner de son poste de pasteur, selon un communiqué publié mercredi par l’archidiocèse.

Selon son avocate jointe par le NY Post, Joseph McLoone nie les accusations qui pèsent sur lui. “Ce qu’il a fait avec son argent personnel, c’est son affaire”, a ainsi déclaré son avocate Melissa McCafferty.