L’homme explique que l’haleine putride de l’hippopotame sentait les “œufs pourris” et que sa gorge et sa bouche étaient “chaudes et gluantes”.
Plein écran
L’homme explique que l’haleine putride de l’hippopotame sentait les “œufs pourris” et que sa gorge et sa bouche étaient “chaudes et gluantes”. © Photo News

Le témoignage glaçant d'un guide touristique avalé trois fois par un hippopotame

Six ans après avoir été avalé trois fois par un hippopotame, sur le fleuve d’Afrique australe Zambèze, au Zimbabwe, un guide touristique a décidé de se confier sur cette expérience qui a marqué et changé sa vie.