Violence à Marcinelle en Montagne
Plein écran
Violence à Marcinelle en Montagne © Google, Photonews

Les enfants de Marcinelle en Montagne menacés: “Dites rien ou je vous bute!”

InterviewPlusieurs enfants partis en classe de neige à Marcinelle en Montagne, dans les Alpes françaises, ont subi des agressions verbales et physiques de la part d'un stagiaire éducateur. Rentrés auprès de leurs parents depuis lors, les élèves ont livré des confessions accablantes.

  1. Quel coronavirus? Une discothèque bruxelloise ignore toutes les règles sanitaires

    Quel coronavi­rus? Une discothè­que bruxelloi­se ignore toutes les règles sanitaires

    Des images d’une fête qui s’est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche sous une tente devant la discothèque BLU à Anderlecht ont circulé ce week-end sur les réseaux sociaux. Sur les vidéos, on pouvait voir des dizaines de fêtards qui ignoraient toutes les mesures liées au coronavirus. La police avait pourtant déjà fait une descente la semaine dernière dans l’établissement. Le bourgmestre Fabrice Cumps a annoncé que la discothèque allait être totalement fermée, indiquent nos confrères de Het Laatste Nieuws.
  2. Deux jeunes femmes agressées en France pour une jupe “trop courte”

    Deux jeunes femmes agressées en France pour une jupe “trop courte”

    Un jeune de 18 ans a été placé en garde à vue à Mulhouse (est), accusé d'avoir agressé deux jeunes femmes au motif que l'une d'elles portait une jupe "trop courte", a-t-on appris jeudi de source policière, quelques jours après un incident du même type à Strasbourg. La scène s'est déroulée mercredi après-midi, alors que les deux amies, âgées de 18 ans, attendaient à une station de tramway dans le centre de Mulhouse, selon cette même source.
  3. “Coup de balayette et coups de poing” d’un éducateur sur des enfants en classe de neige
    Interview

    “Coup de balayette et coups de poing” d’un éducateur sur des enfants en classe de neige

    Marcinelle en Montagne est une initiative appréciée dans la région de Charleroi. Elle permet aux élèves des écoles communales de Charleroi, des écoles libres et de la Fédération Wallonie-Bruxelles présentes sur l’entité de Charleroi de partir au Mont Blanc entre les mois de janvier et mars. Mais cette année, un sérieux incident vient entacher le bon déroulement des opérations.