Illustratiefoto.
Plein écran
Illustratiefoto. © Getty Images

“Les gens ne se doutent de rien”: gare à cette arnaque au paiement sans contact

FranceÀ l’heure du Covid-19, les paiements sans contact se sont multipliés. Un moyen sûr et rapide de régler ses achats? Pas seulement. Des fraudeurs y voient l’opportunité de soutirer de l’argent à des personnes présentes dans des endroits fortement peuplés comme les transports en commun. Un contrôleur de Montpellier (France) tire la sonnette d'alarme. “Les gens ne se doutent de rien. Même sur leurs relevés bancaires,” regrette-t-il dans les colonnes du Midi Libre. 

  1. Dan et ses amis se sont mis en danger pour sauver des vies à Chaudfontaine: “Si c’était à refaire, je le referais”
    Inondations

    Dan et ses amis se sont mis en danger pour sauver des vies à Chaudfon­tai­ne: “Si c’était à refaire, je le referais”

    Les 14 et 15 juillet 2021. Deux dates qui marqueront à jamais les Belges, mais aussi le monde entier. La catastrophe qui s’est déroulée dans notre pays est sans précédent. Des précipitations record, des inondations meurtrières et le choc de toute une nation. Au milieu des torrents qui se formaient dans les rues de nos villes, trois amis, à l’aide d’un zodiac, ont volé au secours des sinistrés de Chaudfontaine. Dix vies humaines sauvées et un acte de courage impressionnant. “Si c’était à refaire, je pourrais le refaire demain”, nous assure Dan Snidero, kayakiste à ses heures perdues. Récit d’une mission de sauvetage héroïque.
  2. Nora et Muka sauvent un enfant de six ans de la noyade dans une piscine: “On a vu des bulles dans l'eau”
    Flandre

    Nora et Muka sauvent un enfant de six ans de la noyade dans une piscine: “On a vu des bulles dans l'eau”

    Nora Van De Walle et Muka Mortier, deux petites filles de 10 ans, peuvent être fières de ce qu’elles ont accompli. Vendredi dernier, les deux fillettes ont sauvé un enfant de six ans de la noyade dans une piscine de Deinze (Flandre-Orientale). Les deux petites héroïnes ont fait preuve d'un sang-froid remarquable. “Sans elles, je serais en train d’organiser les funérailles de mon fils”, a réagi la maman du petit garçon, éminemment reconnaissante envers Nora et Muka. La petite victime se porte bien.