Lonnie Meunier a une autre version des faits: il affirme ne pas l’avoir étranglée
Plein écran
Lonnie Meunier a une autre version des faits: il affirme ne pas l’avoir étranglée © BELGA

Les légistes sont formels: Marie-Claire Wauthier n’a pas succombé à des convulsions après un orgasme

Des experts en médecine légale ont été entendus mardi matin par la cour d'assises de Namur, qui doit juger Lonnie Meunier, accusé du meurtre de Marie-Claire Wauthier, commis à Gembloux le 3 juin 2017. Selon les légistes, la victime a été étranglée.