Photo d'illustration



11/03/2019
Pict.by Didier Lebrun  © Photo News
Plein écran
Photo d'illustration 11/03/2019 Pict.by Didier Lebrun © Photo News © Photo News

Les pompiers de Charleroi comptent les dégâts de la tempête Dennis

InterviewIl y a tout d’abord eu la tempête Ciara. Elle a duré du dimanche 9 février au matin jusqu’au lundi 10 février au soir. Le week-end dernier, c’est la tempête Dennis qui a fait son irruption dans notre pays. Ce qui a de nouveau donné pas mal de travail aux pompiers de la Zone de Secours Hainaut Est.

“Par rapport à la tempête Ciara, il y a eu trois quarts d’interventions en moins.” C’est ce que nous a confié le porte-parole du Service Régional d’Incendie de Charleroi, Michel Méan.

Pour les postes de Marcinelle et de Jumet, entre 100 et 120 interventions ont été recensées. Pour celui de Thuin, 33 en ont été dénombrées. À Fleurus, il y en a eu 15. À Beaumont, 17. Et à Chimay, neuf. Au total, ce sont donc plus de 174 appels qui ont été passés à la Zone de Secours Hainaut Est. Ces appels ne concernent que les dégâts causés par la tempête Dennis. Cette tempête a sévi de dimanche matin jusqu’à 23 heures. 

Dégâts

“La plupart du temps, il s’agissait d’arbres qui sont tombés sur la chaussée ou de toitures qui se sont envolées. Des tuiles de maisons se sont retrouvées sur la voie publique. Il y a eu quelques poteaux électriques qui se sont affaissés. Heureusement, nous avons pu compter sur le soutien d’ORES (NDLR. l’opérateur principal des réseaux de distribution d’électricité et de gaz naturel en Wallonie). On a eu aussi quelques pompages à effectuer.”

Le bilan des dégâts est tout de même nettement moindre que lors de la tempête Ciara: “Cela ne nous a pas surpris. C’est ce qui avait été annoncé par les services météorologiques. Les vents ont été moins virulents. Tout ce qui menaçait de tomber était déjà tombé. Il ne restait plus que ce qui avait été fragilisé par la précédente tempête.”

Entre le dimanche 9 février au matin et le lundi 10 février à dix heures du matin, plus de 750 demandes d’interventions avaient été rentrées auprès de la Zone de Secours Hainaut Est pour la tempête Ciara.