Johan van der Heyden, un plombier belge de 56 ans, n'a plus été vu depuis le 2 juin alors qu'il quittait son domicile à Lint (province d'Anvers).
Plein écran
Johan van der Heyden, un plombier belge de 56 ans, n'a plus été vu depuis le 2 juin alors qu'il quittait son domicile à Lint (province d'Anvers). © Politie Roosendaal

Les restes du Belge disparu aux Pays-Bas auraient été jetés depuis un pont

Les restes du plombier belge Johan van der Heyden, porté disparu depuis le 2 juin, pourraient avoir été jetés dans le canal de l'Escaut au Rhin depuis un pont à Steenbergen, ville de la province néerlandaise du Brabant septentrional, a communiqué un porte-parole de la police néerlandaise mardi soir au cours d'une émission télévisée sur les dossiers de disparition. Après la diffusion de "Opsporing Verzocht" aux Pays-Bas, la police a reçu neuf nouveaux indices. 

  1. Un Belge disparu depuis juin aurait été assassiné, coupé en morceaux et brûlé sur un feu de camp<br>
    Play

    Un Belge disparu depuis juin aurait été assassiné, coupé en morceaux et brûlé sur un feu de camp

    Johan Van der Heyden, le plombier de 56 ans disparu depuis juin, aurait été sauvagement assassiné. Il aurait été coupé en morceaux et brûlé sur un feu de camp. C’est ce que les deux fils de 16 et 17 ans de l’une des suspectes, Wanda V.R., ont expliqué aux autorités, selon Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws. La police néerlandaise, épaulée par des experts et des chiens pisteurs, effectue mardi de nouvelles recherches.