Isabelle Fouillot, la mère d’Alexia
Plein écran
Isabelle Fouillot, la mère d’Alexia © AFP

Les révélations d’un gendarme lors du procès Daval

Interrogé ce matin devant la cour d’assises de Vesoul, le gendarme qui a conduit la garde à vue de Jonathann Daval a révélé comment le suspect avait “craqué” au bout de 32 heures. 

  1. En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspecter également votre assurance auto !

    En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspec­ter également votre assurance auto !

    Si votre voiture a quatre ans, alors vous devez la faire contrôler. Mais votre véhicule n’est pas le seul à devoir être en ordre. Votre assurance mérite, elle aussi, un contrôle régulier. L’assurance full omnium de votre voiture est-elle encore pertinente ? Et quel est le bon moment pour demander à votre assureur de convertir votre full omnium en mini omnium ? Pour vous, Independer.be fait la liste des éléments importants à prendre en considération.
  2. Affaire Alexia Daval: les parents ne pourront pas s’adresser à Jonathann ni lui poser des questions
    Mise à jour

    Affaire Alexia Daval: les parents ne pourront pas s’adresser à Jonathann ni lui poser des questions

    "Une journée sous très haute tension émotionnelle" devant les assises de la Haute-Saône: avec l'audition des parents d'Alexia et l'interrogatoire de Jonathann, le procès Daval va sans aucun doute connaître son acmé mercredi. “S’ils veulent la vérité, ils l’auront à ce procès”, a promis l’avocat de l’accusé, Me Randall Schwerdorffer, à son arrivée au tribunal ce matin.
  3. Confrontée à l’insoutenable rapport d’autopsie, la mère d’Alexia Daval quitte la salle d’audience: “C’est de ma fille dont on parle”
    Mise à jour

    Confrontée à l’insoutenable rapport d’autopsie, la mère d’Alexia Daval quitte la salle d’audience: “C’est de ma fille dont on parle”

    Interrogée par la presse à la sortie de l’audience, la mère d’Alexia Daval a partagé son émotion à l’issue de la lecture du rapport du médecin légiste. Une description minutieuse et insoutenable: “Je ne peux pas écouter quand on parle du massacre de ma fille”, a-t-elle confié. Elle a quitté la salle d’audience dès le début de l’intervention. La confrontation entre la famille de la victime et l’accusé Jonathann, prévue ce soir, a finalement été reportée à demain matin.