Ces deux individus ont participé à un meurtre et à une tentative de meurtre à Montignies-sur-Sambre (Charleroi)
Plein écran
Ces deux individus ont participé à un meurtre et à une tentative de meurtre à Montignies-sur-Sambre (Charleroi) © police.be

L’homme assassiné à Montignies-sur-Sambre serait tombé dans un guet-apens tendu... par son frère

Le lundi 24 août 2020 vers 21 heures 30, un homme accompagné d’un complice a abattu avec son arme à feu un particulier de 47 ans devant une habitation à la rue ‘t Serclaes de Tilly à Montignies-sur-Sambre (Charleroi). Il a également poursuivi le frère de la victime sans l’atteindre. La semaine dernière, nous vous avions annoncé que deux suspects avaient été arrêtés. Mais un véritable coup de théâtre est survenu dans le dossier.

  1. Deux suspects arrêtés pour meurtre à Charleroi, l’un d’eux est... le frère des deux victimes

    Deux suspects arrêtés pour meurtre à Charleroi, l’un d’eux est... le frère des deux victimes

    Le lundi 24 août 2020 vers 21 heures 30, un homme accompagné d’un complice a abattu avec son arme à feu un particulier de 47 ans devant son domicile à la rue ‘t Serclaes de Tilly à Montignies-sur-Sambre (Charleroi). Il a également poursuivi le frère de la victime sans parvenir à le toucher. Ce dernier était parvenu à se réfugier dans l’habitation d’un riverain. Deux individus viennent d’être appréhendés dans ce dossier.
  2. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »