Liège: le conducteur qui a renversé deux personnes placé sous mandat d'arrêt

L'automobiliste, qui au volant d'un véhicule volé, a emprunté le piétonnier de la rue de la Casquette et renversé deux piétons dans le centre de Liège, mardi aux alentours de 17 heures, a été placé sous mandat d'arrêt, a indiqué jeudi le parquet de Liège. Une expertise psychiatrique du conducteur a également été sollicitée.

Rue de la Casquette, Liège (archives)
Plein écran
Rue de la Casquette, Liège (archives) © Jean Housen

Mardi, un chauffard âgé d'une trentaine d'années a renversé deux personnes en empruntant à vive allure le piétonnier de la rue de la Casquette dans le centre de Liège. L'homme a ensuite pris la fuite en direction du Boulevard d'Avroy. Quelques minutes plus tard, le conducteur a été intercepté par la police après avoir embouti un véhicule devant le Lycée Léonie de Waha. Cette voiture a ensuite à son tour embouti une autre voiture. Plusieurs personnes ont été blessées dans l'accident.

Mercredi, le conducteur n'était pas dans son état normal et n'avait pas encore pu être entendu. Jeudi, il a été déféré au parquet de Liège et placé sous mandat d'arrêt pour tentative de meurtre et entrave méchante à la circulation. Une expertise psychiatrique a également été sollicitée par le parquet.

Le parquet de Liège a indiqué que le suspect semblait perturbé. L'homme n'a cependant pas d'antécédents spécifiques.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.

  1. Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic international de drogue en Flandre orientale

    Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic internatio­nal de drogue en Flandre orientale

    La police judiciaire fédérale (PJF) a indiqué samedi avoir mis la main sur plus de 2 millions d'euros en espèces lors de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête relative à un trafic international de drogue en Flandre orientale. Les forces de l'ordre ont également découvert des bijoux et plus de 130 véhicules. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. Le gang est soupçonné d'avoir importé en Belgique de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud pendant plusieurs années.