Plein écran
La victime avait été retrouvée rue de la Gendarmerie vers 4 heures du matin. © RTL

Mandat d'arrêt confirmé pour l’auteur du féminicide à Assesse, en aveux partiels

Le mandat d'arrêt de Luc Nem, inculpé du meurtre de sa compagne à Assesse, a été prolongé mardi par la chambre du conseil, indique le parquet de Namur. L'homme est en aveux partiels.

"Il ne conteste pas la matérialité des faits, mais dit toujours ne se souvenir de rien", a expliqué Charlotte Fosseur, magistrate de presse du parquet de Namur.

Les faits se sont produits rue de la Gendarmerie à Assesse, dans l'habitation de la mère adoptive de l'inculpé, où il est domicilié. C'est lui-même qui a appelé les services de secours vers 05h00 du matin. Quand ceux-ci sont arrivés sur place, sa compagne, née en 1979, était déjà décédée.

Selon l'autopsie, la mort a été causée par "de nombreux coups extrêmement violents" et aucun objet n'aurait été utilisé. Le suspect est né en 1981 et est connu pour son alcoolisme. Il avait déjà été condamné à trois reprises concernant des violences conjugales commises envers sa compagne. 

Sa première condamnation remonte à septembre 2018. Emprisonné, il été libéré puis replacé en détention préventive à deux reprises pour récidive. Le 2 octobre dernier, il avait finalement écopé d'une peine de 20 mois d'emprisonnement avec un sursis probatoire de 5 ans. Il a ensuite été libéré une nouvelle fois. 

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.