Plein écran
Bruno Dayez et Marc Dutroux. © rv/PhotoNews

Marc Dutroux veut expliquer “sa vérité” dans des lettres envoyées aux parents des victimes

Marc Dutroux poursuit son examen psychologique auprès d’experts pour évaluer sa dangerosité. Selon les informations de Sudpresse, le détenu le plus tristement célèbre de Belgique, par l'intermédiaire de son avocat, Me Dayez, va proposer “sa vérité” dans des lettres envoyées aux avocats respectifs des parents de Julie, de Mélissa, d’An et d’Eefje.

Condamné à la réclusion à perpétuité avec mise à disposition du gouvernement (le TAP aujourd’hui) pendant 10 ans, Marc Dutroux va bientôt livrer son témoignage aux familles de ses victimes sur les faits en rapport avec Julie, Mélissa, An et Eefje. 

Bruno Dayez, son avocat, a annoncé l’envoi d'un courrier individualisé dès le mois prochain. “J’enverrai le courrier aux avocats, car nous ne voulons pas importuner les familles des victimes”, indique Me Dayez. “Ce seront les avocats eux-mêmes qui consulteront leurs clients afin de voir s’ils sont demandeurs et s’ils doivent, oui ou non, leur transmettre le courrier”.

  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.