Plein écran
Le corps de la victime a été retrouvé à son domicile de Tolox, près de Malaga. © DR

Meurtre d’une Belge en Espagne: le principal suspect arrêté à Tubize

Mise à jourLa police a arrêté le principal suspect dans l’affaire de la Belge assassinée en Espagne, confirme le parquet du Brabant wallon à Het Laatste Nieuws. Le suspect a été arrêté à Tubize. L’homme est soupçonné du meurtre d’Anna, 58 ans, dont le corps sans vie a été retrouvé il y a quelques jours par son frère à son domicile de Tolox, près de Malaga, en Andalousie.

La police espagnole suppose qu’Anna a été assassinée alors qu’elle dormait. Les premiers résultats de l’enquête montrent qu’elle est morte suite à plusieurs coups assénés au niveau de la tête. Les enquêteurs avaient identifié un suspect et s’étaient rapidement mis à sa recherche.

Le suspect serait un dénommé Franck, une connaissance belge d’Anna qui l’aurait aidée à rénover son logement et qui y aurait également passé la nuit. Après les faits, l’homme se serait enfui avec la Mercedes de la victime.

Les médias espagnols rapportent aujourd’hui que la police de Tubize a arrêté un suspect. Cet homme a été arrêté car soupçonné de meurtre et de vol avec violence. Le quotidien espagnol Público indique que la Mercedes volée de la quinquagénaire a également été retrouvée.

Les polices belge et espagnole travaillent en étroite collaboration sur cette affaire.

  1. “Tu crois que papa est sur une île?”: après la disparition d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    “Tu crois que papa est sur une île?”: après la dispariti­on d'un couple de plongeurs, le fils espère encore

    Deux plongeurs belges ont disparu le 15 septembre dernier en mer du Nord. Le prestidigitateur Kurt Huberecht (53 ans) et sa compagne Nathalie Fiers (36 ans) avaient plongé en quête de l’épave d’un navire lorsque leur trace avait été perdue. Trois mois plus tard, les recherches pour retrouver ce couple de Flamands ont été définitivement arrêtées. “Même si nous comprenons cette décision, c’est quand même très difficile”, a confié la mère de Kurt à nos confrères de Het Laatste Nieuws. “Nous nous accrochons à cette étincelle d’espoir que leurs corps remonteront encore à la surface”.