Nico Verschoore.
Plein écran
Nico Verschoore. © DR.

Nico, 45 ans, tué dans un accident de la route sur la E40: “Maxime a vu son père mourir à côté de lui”

Nous vous en parlions ici: lundi soir, sur la E40 entre Jabbeke et Loppem (Flandre-occidentale), un entrepreneur et père de famille de 45 ans originaire de Bruges, Nico Verschoore, est décédé après avoir perdu le contrôle de son véhicule. Le fils de la victime, Maxime, 19 ans, se tenait sur le siège passager. Extrait de la voiture en feu grâce à l’intervention de témoins, il s’en est miraculeusement sorti indemne, du moins physiquement. Nos confrères de Het Laatste Nieuws partagent ce mercredi l’émouvant témoignage des deux frères de Nico. “Nous étions comme les Trois Mousquetaires”, confient-ils. 

  1. Chico est mort devant les yeux de Mélissa: “Cela aurait pu se terminer autrement si les vétérinaires n’étaient pas intéressés que par l’argent”

    Chico est mort devant les yeux de Mélissa: “Cela aurait pu se terminer autrement si les vétérinai­res n’étaient pas intéressés que par l’argent”

    Voici une perte dont Mélissa a encore du mal à se remettre. Samedi dernier, dans la soirée, Chico, son chihuahua de 10 ans, a fait un œdème pulmonaire et en est décédé après plusieurs heures de souffrance, aussi bien pour la bête que pour sa propriétaire. Mélissa avait pourtant contacté plusieurs vétérinaires, mais aucun n’est venu. Elle en veut particulièrement à deux cabinets et les accusent de ne travailler que pour l’argent. Ceux-ci lui répondent.
  2. La sanction du principal auteur dans le dossier Maëlle est tombée, son père en appel: “Inacceptable”
    Interviews

    La sanction du principal auteur dans le dossier Maëlle est tombée, son père en appel: “Inaccepta­ble”

    La jeune Maëlle (14 ans) s’est donnée la mort l’année dernière suite à du harcèlement scolaire et à la diffusion sur les réseaux sociaux d’images et de vidéos à caractère sexuel. Jusqu’ici, une seule adolescente avait été condamnée à effectuer une prestation éducative de 75 heures par le Tribunal de la jeunesse de Charleroi. Désormais, elle n’est plus seule.