Plein écran
Nordahl Lelandais. © TF1

Nordahl Lelandais placé en garde à vue pour agression sexuelle sur une cousine

Ce vendredi matin, Nordahl Lelandais a été placé en garde à vue pour des soupçons d’agression sexuelle et de menaces de mort sur l’une de ses petites cousines en 2017, selon les informations de BFMTV.

Le meurtrier présumé de la petite Maëlys et d’Arthur Noyer est de nouveau visé par une enquête. Au mois de mars 2017, alors qu’elle vient de perdre son père, une jeune fille, aujourd’hui âgée de 17 ans, retrouve toute sa famille, dont Nordahl Lelandais le jour de l’enterrement. À un moment donné, elle se retrouve seul à seul avec lui pour fumer une cigarette. 

“On s’est éloignés sur le côté de la maison pour fumer, je pleurais, forcément, c’était l’enterrement de mon père. Il me prend dans ses bras, sauf qu’il descend ses mains. Je sens ses mains descendre dans mon dos, ses mains se mettent sur mes fesses, avec insistance”, confie la jeune fille à BFMTV.

“Ensuite, il me touche la poitrine, je le repousse encore”, poursuit-elle. Elle décrit ensuite le changement d’humeur de son cousin: “Il avait un visage qui fait peur, avec un regard noir qui faisait vraiment peur”. Apeurée, elle retourne auprès de sa famille. “Il m’a dit ‘si tu dis quelque chose, je te tue’”, raconte-t-elle.

“J’avais peur d’en parler”

L’adolescente reste sous l’emprise de son agresseur durant plusieurs mois. Elle ne veut en parler à personne par crainte qu’il “ne revienne pour la tuer”. Elle décide de parler quand elle apprend que Nordahl Lelandais est mis en examen pour des agressions sexuelles qu’il a reconnu avoir commis à l’été 2017 sur deux fillettes et deux petites cousines, dont l’une est sa filleule.

“J’ai appris pour ma petite cousine, je me suis dit qu’il était temps d’en parler, qu’il ne fallait plus que je le garde pour moi, qu’il fallait que j’en parle parce que je ne pouvais plus le garder pour moi, c’était trop dur. À la fois, j’avais peur d’en parler.”

La jeune fille porte plainte pour “agression sexuelle sur mineur” et “menaces de mort” au printemps dernier. Selon BFMTV, une enquête distincte et une information judiciaire sur cette affaire ont été ouvertes depuis. Nordahl Lelandais a été entendu ce vendredi pour la première fois dans cette enquête. Après sa garde à vue, le suspect pourrait à nouveau être mis en examen.