Plein écran
Luigi Visconti (39 ans) Fausto Dal Moro (36 ans) ont filmé leur course folle et le compteur de leur puissante BMW juste avant leur mort © Facebook

“On est à 220 km/h”: deux amis se filment en roulant vers leur mort

Une course à une allure folle a coûté la vie à deux amis en route pour une soirée techno en Italie. Luigi Visconti, 39 ans, et Fausto Dal Moro, 36 ans, était sous l’influence d’alcool et de stupéfiants lorsqu’ils ont filmé l’excès de vitesse qui leur a coûté la vie. “Cette voiture est monstrueuse. On roule à 220 km/h”, s’extasient les deux imprudents en diffusant leur délit en direct sur Facebook. Peu après, le duo périssait dans un crash mortel.

Les images invraisemblables des deux trentenaires avaient été publiées samedi au petit matin sur la page Facebook de Fausto Dal Moro, un coiffeur de Padoue, en Vénétie. Il était le passager de son ami Luigi Visconti, un infirmier de Naples qui fêtait son anniversaire et qui l’emmenait vers une rave-party pour finir la “soirée”. 

“Vite, des drogues nous attendent”

Sous l’influence de drogue et sous l’empire de l’alcool, à bord d’une BMW 320, les deux hommes foncent sur l’A1 qui relie Milan à Naples lorsqu’ils décident de se filmer pour un “live Facebook”. Le conducteur n’est pas le seul en cause, car on voit sur les images comment Fausto Dal Moro exhorte son ami à rouler de plus en plus vite.

“On est à 200 km/h”, s’enthousiasme Fausto Dal Moro depuis le siège passager avant. “Jusqu’où va-t-on pouvoir tirer?”, s’amuse-t-il. Un peu plus tard, en riant: “Cette voiture est monstrueuse. On roule à 220. Et il pleut”, se vante-t-il. Ils envisagent alors une pause, puis se ravisent: “Il y a des drogues qui nous attendent!”

Mais les deux hommes n’iront pas beaucoup plus loin: leur bolide se crashe non loin de là, à hauteur de Modène. La BMW prend en effet un garde-corps de plein fouet, fait plusieurs tonneaux avant de s’embraser. La police évoque même une explosion qui a transformé le véhicule en boule de feu. Ironie du sort, les deux hommes ne meurent pas sur le coup ni dans l’incendie. Ils parviennent à s’extirper de la voiture mais, sans doute confus par l’accident et les stupéfiants, titubent sur l’autoroute alors que le jour n’est pas encore levé. Ils croisent la route de deux autres voitures, se font renverser et meurent sur place. 

“Ne le résumez pas à la vidéo du jour de sa mort”

Naturellement, leur accident a fait la une des journaux italiens et sur les réseaux sociaux, leur dernière vidéo est particulièrement commentée. Certains estiment leur sort bien mérité et se réjouissent uniquement qu’ils n’aient pas fait d’autres victimes vu leur inconscience. D’autres s’amusent même de ce qu’ils qualifient de “sélection naturelle”. Devant des réactions aussi hostiles, la mère de Fausto Dal Moro a demandé plus de respect pour son enfant décédé: “Mon fils n’a pas eu de chance dans la vie. Son propre père est décédé d’un accident de voiture lui aussi, alors que j’étais enceinte de lui. Il n’a pas eu la chance de le connaître”. Mère célibataire, elle n’a pu compter que sur elle-même et ses parents pour élever Fausto. “Lorsque son grand-père est mort, les ennuis ont commencé. Mais s’il vous plaît, ne le jugez pas sur base d’une seule vidéo où il fait le fou sur l’autoroute”, a-t-elle supplié.