Otman conteste être “l’expert” dans le dossier de sept plantations de cannabis

Otman C., qui risque 7 ans de prison, a contesté par la voix de son avocat ses rôles d'expert ou de lieutenant tels qu'ils lui ont été attribués par une série d'autres prévenus poursuivis devant le tribunal correctionnel de Verviers dans le cadre d'un vaste dossier d'organisation criminelle ayant mis en place sept plantations de cannabis en région bruxelloise et en province de Liège entre 2012 et 2016.

  1. La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède généralement pas 15 ans”
    Livios

    La batterie domestique est-elle rentable? “La durée de vie n’excède générale­ment pas 15 ans”

    La hausse des prix de l’énergie a provoqué un rush sur les panneaux solaires. Lorsque vous demandez un devis, l’installateur ne manque pas de vous proposer de vous équiper, en plus des panneaux, d’une batterie domestique. Le surcoût de plusieurs milliers d’euros en vaut-il réellement la peine? Le site de la construction Livios apporte plus de clarté à la situation.
  1. L'avantage lié au tarif nuit disparaîtra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant votre lessive pendant la nuit?
    Monenergie.be

    L'avantage lié au tarif nuit disparaî­tra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuelle­ment en faisant votre lessive pendant la nuit?

    La différence entre le tarif jour moins avantageux et le tarif nuit plus avantageux disparaîtra à partir du 1er juillet 2022, du moins en ce qui concerne les coûts de réseau. Combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant tourner votre machine à laver pendant la nuit? Et quel sera l’impact de ce changement sur votre facture énergétique? Monenergie.be a examiné ceci.
  2. Ilker et Mitat contestent leur rôle dans les sept plantations de cannabis

    Ilker et Mitat contestent leur rôle dans les sept plantati­ons de cannabis

    Ilker K., un Waremmien de 42 ans et Mitat P., un habitant de Saint-Nicolas de 46 ans, considérés comme dirigeants de l'organisation criminelle à l'origine de sept plantations de cannabis entre 2012 et 2016 à Bruxelles et en province de Liège, ont réfuté mardi devant le tribunal correctionnel de Verviers cette qualité de dirigeant. L'organisation est elle-même contestée par tous les prévenus. Tous deux sollicitent une peine maximale de cinq ans de prison au lieu des 10 ans requis par le magistrat fédéral.