Yuriy avait été conduit à l’hôpital dans un état grave après avoir été roué de coups par une bande de jeunes, dans la soirée du 15 janvier. Il se trouvait alors avec des amis sur la dalle de Beaugrenelle, le toit aménagé d’un centre commercial du XVe arrondissement, un quartier aisé de la capitale française.
Plein écran
Yuriy avait été conduit à l’hôpital dans un état grave après avoir été roué de coups par une bande de jeunes, dans la soirée du 15 janvier. Il se trouvait alors avec des amis sur la dalle de Beaugrenelle, le toit aménagé d’un centre commercial du XVe arrondissement, un quartier aisé de la capitale française. © RV

Passage à tabac de Yuriy: dix jeunes en garde à vue

L’enquête sur le passage à tabac d’un collégien de 15 ans, Yuriy, mi-janvier à Paris, a conduit jeudi au placement en garde à vue de dix jeunes, notamment pour “tentative d’assassinat”, alors que la police s’intéresse à la piste d’une rixe entre bandes rivales.

  1. Lynché en pleine rue à Paris, Yuriy est sorti du coma mais “ne va pas bien”

    Lynché en pleine rue à Paris, Yuriy est sorti du coma mais “ne va pas bien”

    L'Élysée a eu "un échange" avec la mère de Yuriy, un adolescent de 15 ans violemment passé à tabac le 15 janvier à Paris, a-t-on appris dimanche dans l'entourage d'Emmanuel Macron, alors que l'enquête se poursuit. Il est sorti du coma mais son état de santé resté très fragile. Selon sa mère, il a ouvert les yeux après avoir été plongé une semaine dans le coma. Toutefois, “il ne va pas bien du tout”, affirme sa mère dans un message sur les réseaux sociaux. Il est stressé, apeuré, fait des crises d’angoisses et ne parvient pas à communiquer. Cette agression suscite une vague d’émotion en France.
  2. Passage à tabac de Yuriy: neuf mineurs interpellés

    Passage à tabac de Yuriy: neuf mineurs interpel­lés

    Neuf mineurs ont été interpellés jeudi matin et placés en garde à vue dans l’enquête sur le passage à tabac d’un collégien de 15 ans, Yuriy, mi-janvier à Paris, a-t-on appris auprès du parquet de Paris. Les mineurs “ont été placés en garde à vue des chefs de tentative d’assassinat, association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et vol en réunion avec violences”, a précisé le parquet, confirmant une information du Point.