Plein écran
Photo d'illustration. © Getty Images/Cultura RF

Perdus et épuisés, des randonneurs belges secourus dans les montagnes espagnoles

Selon plusieurs médias espagnols, les services d’urgence espagnols ont été déployés le week-end dernier pour deux randonneurs belges perdus dans les pics d’Europe, une chaîne de montagnes du nord de l’Espagne.

Les Belges, âgés de 37 et 41 ans, étaient en randonnée pour quatre jours à travers les pics d’Europe (le massif le plus élevé de la cordillère Cantabrique). En raison des récentes chutes de neige dans la région, ils ont décidé de dévier de leur route. Mais au bout d'un certain temps, ils ont été complètement désorientés.

En manque d’eau et avec beaucoup de fatigue, les touristes belges ont pris la décision de ne pas aggraver inutilement leur situation en demandant de l’aide. Ils ont pu le faire eux-mêmes parce qu’ils avaient une couverture téléphonique dans la région où ils se trouvaient.

Sauvetage en pleine nuit

Leur appel est arrivé ce samedi soir vers 21 heures au groupe de sauvetage et d’intervention en montagne de la municipalité de Cangas de Onís. Les services d’urgence ont rapidement réussi à localiser les touristes. Ils se trouvaient près du “Llago de las Moñetas”, un lac situé à une altitude d’environ 1750 mètres. 

Vers 23h30, les secouristes ont décidé de partir à pied pour aller chercher les Belges. Rapidement, ces derniers ont été retrouvés sains et saufs. Après avoir reçu à manger, à boire et avoir été jugés en bonne condition physique, les touristes ont été redescendus vers Poncebos. Là-bas, les Belges avaient laissé leur voiture. Épuisés, ils ont passé le reste de la nuit dans la ville et, selon les médias espagnols, ils seraient rentrés en Belgique ce dimanche.

  1. Une octogénaire décède après avoir bu du détergent en maison de retraite

    Une octogénai­re décède après avoir bu du détergent en maison de retraite

    Une dame âgée de 82 ans et atteinte de la maladie d’Alzheimer est décédée dans la nuit de vendredi à samedi à l’hôpital, après avoir bu deux verres de détergent industriel pour canalisations mardi dans une unité protégée d’un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) géré par la Croix-Rouge à Elbeuf en Normandie, où elle avait été placée depuis le mois d’août, relatent les médias français.